28 janvier 2009 / 10:36 / il y a 9 ans

Teleperformance maintient ses objectifs pour 2008 et 2009

Par Nathalie Meistermann

PARIS (Reuters) - Teleperformance maintient ses objectifs financiers pour 2008 et 2009 en estimant que l'impact de la crise n'est "pas dramatique".

Dans un entretien à Reuters, le président du directoire du numéro un mondial des centres d'appel, Jacques Berrebi, dit hésiter entre le maintien et la hausse de 10% du dividende au titre de 2008.

"Aujourd'hui, l'alternative (pour le dividende) c'est un maintien ou plus 10%", explique-t-il. Le groupe a versé un dividende de 0,44 euro par action au titre de 2007 et, depuis 20 ans, augmente son dividende de 10% à 20% chaque année, rappelle-t-il.

"Je ne l'ai pas décidé et si, personnellement, je devais décider, je militerais pour le +10%", dit-il.

Jacques Berrebi rappelle que "le cash n'est pas un problème" pour le groupe d'assistance téléphonique qui a tiré 100 millions sur sa ligne de crédit de 300 millions à 5 ans et disposait, fin 2008, de 112 millions de trésorerie.

Le groupe confirme ses objectifs 2008 qui sont d'une croissance interne de 7% de son chiffre d'affaires, d'une marge opérationnelle de 10,1% et d'un résultat net en hausse de 18%. "Nous maintenons nos guidances pour 2008, il n'y a pas eu d'événements qui auraient pu nous conduire à dire (...) on va faire moins", explique-t-il.

Le directeur financier du groupe, Michel Peschard, présent à l'entretien, a déclaré qu'il n'y a avait pas eu davantage de ralentissement de la croissance des ventes en fin d'année. "On fait ce qu'on avait dit", a-t-il noté.

Interrogé sur une éventuelle remise en cause des objectifs 2009 donnés fin novembre - croissance interne des ventes de 3,5%, tassement de la marge à 9,5% et hausse de 3% du bénéfice net - Jacques Berrebi a répondu : "A l'instant où on parle, non, ni en positif ni en négatif."

Le président du directoire note que la crise se traduit par le fait que "les gens ont moins besoin d'assistance alors il y a des réductions de volume" mais "l'impact n'est pas dramatique".

"Dans l'univers américain (ndlr: 39% du chiffre d'affaires), globalement, les baisses de volume constatées sont compensées par la conquête de nouveaux clients", dit-il. "Il peut y avoir un décalage dans le temps" mais le groupe est "serein pour les Etats-Unis".

"Là où je suis un peu plus inquiet, c'est pour l'Europe (55% du CA) car c'est plutôt lent et la crise n'est pas encore tout à fait là", explique-t-il.

Le groupe poursuit sa politique d'acquisition axée sur des entreprises valorisées entre 50 et 150 millions d'euros avec plusieurs projets en cours.

Dans l'absolu, Teleperformance pourrait mobiliser plus d'un milliard d'euros - "si j'ai une opportunité fabuleuse, je pense être capable de réunir directement 5 à 600 millions et être à même de trouver des gens qui pourraient nous aider à hauteur du même montant - mais l'exclut totalement dans les conditions de marché actuelles.

Approchés par plusieurs acquéreurs en 2008, lorsque son action s'échangeait entre 16 et 17 euros en Bourse, la direction a cessé toute discussion dans ce sens.

"Finalement rien ne s'est passé car (...) nous avons considéré qu'il n'y avait pas d'opportunité pour les actionnaires", explique Jacques Berrebi.

"Teleperformance ne cherche personne. Maintenant si demain matin, quelqu'un nous propose un deal du siècle, je ne dis pas non", mais "actuellement, pas de discussions", ajoute-t-il.

Teleperformance, dont le capital est détenu à 5% par la famille Dassault et à 7,35% par ses fondateurs, annoncera son chiffre d'affaires le 5 février et ses résultats annuels complets, le 11 mars.

Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below