SAP ne donne pas de prévisions pour 2009, 3.000 postes supprimés

mercredi 28 janvier 2009 11h22
 

FRANCFORT (Reuters) - SAP s'est abstenu mercredi de donner des prévisions précises pour son chiffre d'affaires en 2009 et a annoncé 3.000 suppressions d'emplois, dont le coût devrait peser sur sa marge opérationnelle, a prévenu le géant des logiciels allemand.

"Nous nous attendons à ce que 2009 soit une année marquée par une visibilité limitée, ce qui fait qu'il est de plus en plus difficile de prévoir l'évolution des ventes dans un tel contexte", déclare le co-président du directoire, Leo Apotheker, dans un communiqué .

Le leader mondial des logiciels de gestion des entreprises n'a pas donné de prévisions précises pour son chiffre d'affaires dans les logiciels et les services connexes cette année mais il a calculé ses prévisions de marge en se basant sur un chiffre d'affaires inchangé ou en baisse de 1% pour ce secteur par rapport à celui de 2008 qui s'est élevé à 8,62 milliards d'euros .

3.000 POSTES SUPPRIMÉS D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE

SAP, qui a mis en oeuvre des mesures de réduction de coûts après la forte baisse de ses ventes en octobre, a indiqué qu'il allait continuer cette politique cette année et souhaite ramener ses effectifs à 48.500, contre 51.800 aujourd'hui, d'ici la fin 2009.

La Bourse accueille favorablement ces nouvelles : l'action gagne 6,06% à 27,82 euros vers 9h49 alors que le DAX avance de 2,49%.

Apotheker a déclaré sur la chaîne de télévision de Bloomberg que la demande pour les logiciels se maintenait en dépit du ralentissement mondial et il a ajouté qu'il souhaitait éviter de procéder à des licenciements secs.

De nombreuses entreprises du secteur des technologies réduisent leurs effectifs, parmi lesquelles le principal concurrent de SAP, Oracle.

SAP a précisé que les réductions d'effectifs allaient se traduire par des économies de coûts annuelles d'un montant compris entre 300 et 350 millions d'euros mais également par des charges de restructuration qui devraient représenter entre 200 et 300 millions d'euros cette année.   Suite...

 
<p>Le co-pr&eacute;sident du directoire de SAP, Leo Apotheker. Le g&eacute;ant des logiciels allemand s'est abstenu de donner des pr&eacute;visions pr&eacute;cises pour son chiffre d'affaires en 2009 et a annonc&eacute; 3.000 suppressions d'emplois, dont le co&ucirc;t devrait peser sur sa marge op&eacute;rationnelle. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon</p>