La Saxe projette une nouvelle aide pour Qimonda

mardi 27 janvier 2009 17h38
 

DRESDE (Reuters) - La Saxe est disposée à fournir une nouvelle aide à Qimonda, le fabricant de mémoires en dépôt de bilan, pour préserver l'emploi et maintenir les sociétés high tech dans le Land.

La Saxe "reste prête aider dans la mesure de ses moyens", a dit mardi un porte-parole du gouvernement régional, après que le ministre-président Stanislav Tillich eut rencontré Michael Jaffe, l'administrateur judiciaire de Qimonda.

Le porte-parole a ajouté qu'aucune décision n'avait été prise lors de la réunion. Jaffe doit rencontrer mardi le personnel de Qimonda et faire le point des mesures destinées à sauver l'entreprise.

Jaffe a dit lundi qu'un investisseur ayant les reins solides était primordial pour financer l'entreprise à moyen et long termes.

La Land de Saxe, qui passe pour être une nouvelle "Silicon Valley", a encouragé des poids lourds high tech tels qu'AMD et Infineon à investir sur place.

L'industrie des semiconducteurs emploie autour de 40.000 personnes dans la région de Dresde, dont 3.200 chez Qimonda, qui y a sa principale usine.

Qimonda est le premier fabricant de semiconducteurs à déposer son bilan, imputable à une chute des prix des mémoires et aux difficultés de financement. Il a dit la semaine passée qu'il espérait rester en activité.

La quatrième fabricant mondial de mémoires DRAM avait expliqué, pour justifier son dépôt de bilan, qu'un plan d'aide de 325 millions d'euros monté avec la Saxe, Infineon et plusieurs banques n'avait pu être lancé dans les temps pour lui éviter la procédure administrative.

Sven Heitkamp, version française Wilfrid Exbrayat