Ubisoft "ajuste" ses objectifs 2008-2009 après le 3e trimestre

jeudi 22 janvier 2009 20h46
 

PARIS (Reuters) - Ubisoft annonce un "ajustement" de ses prévisions pour l'exercice 2008-2009 en raison de promotions plus importantes que prévu sur des jeux vidéo dont la qualité s'est révélée moins bonne que prévu.

Dans un communiqué, l'éditeur de jeux vidéo, dont le chiffre d'affaires a progressé de 13% à 508 millions au troisième trimestre au 31 décembre, précise qu'il attend dorénavant un chiffre d'affaires compris entre 1.040 millions et 1.060 millions sur l'exercice contre 1.050 millions prévu auparavant.

L'objectif de résultat opérationnel courant avant rémunérations payées en actions est dorénavant attendu entre 12% et 13% du chiffre d'affaires contre au moins 13% précédemment.

"Certains de nos jeux ont été en deçà du niveau de qualité requis pour réaliser pleinement leur potentiel et nécessitent plus de promotions qu'anticipées. Ceci nous amène à ajuster nos objectifs pour l'exercice 2008-09 afin de tenir compte de ces promotions et d'une nécessaire prudence au début du quatrième trimestre fiscal", souligne Ubisoft, qui communique également ses premières estimations pour l'exercice 2009-10.

La société annonce ainsi prévoir un chiffre d'affaires d'environ 1.100 millions au cours du prochain exercice et un résultat opérationnel courant avant rémunérations payées en actions d'au moins 11%.

Cette estimation prend en compte les éléments suivants : - une hausse du marché comprise entre 5 et 10% en 2009 tirée par la forte progression en 2008 de la base installée de consoles de nouvelle génération,

- une hausse de la marge brute liée au lancement d'un plus grand nombre de titres à marge élevée,

- des charges de Recherche & Développement plus importantes liées à un mix produit orienté vers des jeux à plus fort investissement,

- des gains sur les dépenses marketing.   Suite...

 
<p>Yves Guillemot, P-DG d'Ubisoft. L'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o annonce un "ajustement" de ses pr&eacute;visions pour l'exercice 2008-2009 en raison de promotions plus importantes que pr&eacute;vu sur des jeux vid&eacute;o dont la qualit&eacute; s'est r&eacute;v&eacute;l&eacute;e moins bonne qu'attendu. /Photo d'archives/REUTERS/Keith Bedford</p>