Un "Cassandre" sud-coréen inculpé

jeudi 22 janvier 2009 12h21
 

SEOUL (Reuters) - Un bloggeur sud-coréen qui avait prédit un marasme financier pour son pays a été inculpé pour propagation de fausses informations qui ont, selon l'accusation, porté atteinte à la monnaie locale, le won.

Lorsque les marchés sud-coréens se sont effondrés à la fin de l'an dernier, ébranlés par la crise mondiale, les autorités ont fait savoir qu'elles réprimeraient les rumeurs malveillantes et certains analystes ont dit avoir subi des pressions afin qu'ils évitent d'exprimer des vues négatives sur l'économie.

"Le parquet s'est empressé de mener son enquête et un tribunal a aussitôt donné aux procureurs l'autorisation d'ouvrir une chasse aux sorcières", écrivait le quotidien Hankyoreh dans un récent éditorial dénonçant une entrave à la liberté d'expression.

Le bloggeur, Park Dae-sung, est un chômeur de trente ans qui risque jusqu'à cinq ans de prison s'il est reconnu coupable d'avoir violé les lois sur les communications.

Jack Kim, version française Nicole Dupont

 
<p>Un bloggeur sud-cor&eacute;en qui avait pr&eacute;dit un marasme financier pour son pays a &eacute;t&eacute; inculp&eacute; pour propagation de fausses informations qui ont, selon l'accusation, port&eacute; atteinte &agrave; la monnaie locale, le won. /Photo d'archives/REUTERS</p>