20 janvier 2009 / 19:17 / il y a 9 ans

Logitech chute en Bourse après ses prévisions

<p>Logitech a r&eacute;alis&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net au 3e trimestre en baisse de 70%, &agrave; 40 millions de dollars contre 134 millions sur la p&eacute;riode correspondante de l'ann&eacute;e pr&eacute;c&eacute;dente. /Photo d'archives/Michael Buholzer</p>

ZURICH (Reuters) - Le fabricant suisse de périphériques informatiques Logitech a chuté mardi à la Bourse de Zurich après un troisième trimestre 2008-2009 moins bon que prévu et des perspectives plus que mitigées pour les mois à venir.

Le titre a clôturé en recul de 11,64% à 12,91 francs suisses, alors que l'indice SLI de la place zurichoise a abandonné 2,26%.

Un analyste a évoqué "des chiffres désastreux et des prévisions à court terme faibles, ce qui ne présage rien de bon".

Logitech, qui avait lancé un avertissement début janvier, a accusé un bénéfice net en chute de 70% à 40 millions de dollars pour son troisième trimestre alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur 76 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 16% à 627 millions de dollars, contre 697 millions attendus.

"La récession globale a eu un impact significatif sur notre performance opérationnelle et nos clients ont continué de réduire leurs stocks en réaction à une baisse de la demande", a expliqué Gerald P. Quindlen, président-directeur général du groupe.

Gerald Quindlen met en avant l'impact négatif de l'appréciation du dollar et de l'environnement des ventes au détail, particulièrement aux Etats-Unis, où elles ont fondu de 21% au troisième trimestre.

Pour le reste de son exercice, qui se termine fin mars, Logitech n'est guère plus optimiste, "toutes les indications pointant vers une dégradation de l'environnement des ventes au détail les prochains mois". Le chiffre d'affaires et le bénéfice devraient reculer au moins autant qu'au troisième, anticipe-t-il.

Le P-DG du groupe n'a pas fourni de prévisions de résultats pour l'exercice 2009/2010.

"Logitech est touché de plein fouet par la crise économique, les consommateurs dépensant moins", remarque Michael Foeth, analyste chez Vontobel. Il s'attend à ce que le chiffre d'affaires et le bénéfice continuent de baisser sur plusieurs trimestres.

Le fabricant de périphériques informatiques avait déclaré début janvier ne pas pouvoir tenir ses objectifs de 6 à 8% de croissance du chiffre d'affaires et de 3 à 5% pour le résultat opérationnel lors de l'exercice en cours.

Le groupe, qui démarre un plan de restructuration avec 550 à 600 suppressions de postes, s'attend à économiser 50 millions de dollars en 2010.

"Logitech a définitivement perdu son aura d'infaillibilité", constatent les analystes de la banque Wegelin. "Pour de nombreux investisseurs, on attrapera peu de souris avec des souris dans un futur proche", poursuivent-ils.

Ratiba Hamzaoui, édition Ratiba Hamzaoui

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below