Contrat annulé pour la SSII Satyam qui cherche un repreneur

lundi 19 janvier 2009 09h49
 

BOMBAY/BANGALORE (Reuters) - Un client américain a annulé un contrat le liant au groupe indien de services informatiques Satyam qui cherche de son côté à assurer sa survie en prenant contact avec des banques d'investissement afin de trouver un repreneur.

Lundi, une porte-parole de Satyam a déclaré que State Farm Insurance avait annulé son contrat, sans donner davantage de précisions.

"Nous somme déçus par la décision de State Farm. Nos dirigeants contactent actuellement nos clients partout dans le monde et à l'heure qu'il est, plus de 90% d'entre eux se sont engagés à poursuivre avec Satyam", a-t-elle dit.

General Electric et Nestlé auraient déjà fait part de leur soutien, a assuré le nouveau conseil d'administration désigné la semaine dernière par le gouvernement.

Satyam est ébranlé par une fraude comptable commise pendant plusieurs années par son ancien directeur général Ramalinga Raju.

Selon plusieurs analystes, la survie du groupe tient d'abord à l'octroi d'une aide gouvernementale censée restaurer sa trésorerie ainsi qu'à la confiance des investisseurs. Mais d'autres annulations de contrats sont à craindre.

"Tout client de Satyam doit être inquiet de ce qui se passe dans le groupe", commente R.K Gupta, directeur général de Taurus Asset Management.

Le conseil d'administration explore à présent les pistes qui pourraient lui permettre de trouver un repreneur.

Trois grandes banques pourraient être choisies à cette fin, dont Goldman Sachs, JPMorgan et Deutsche Bank.   Suite...