Suivi accru des TV et du web pour éviter les dérapages sur Gaza

vendredi 16 janvier 2009 16h15
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a décidé de renforcer la surveillance des programmes télévisés et d'internet pour prévenir "dérapages" et "appels à la haine raciale" en lien avec le conflit israélo-palestinien, annonce François Fillon.

Le Premier ministre a chargé Isabelle Falque-Perrotin, présidente du forum des droits sur internet, de cette mission, en coordination avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui exerce déjà une veille sur les programmes.

"Nous avons demandé au CSA et à une personnalité de conduire un travail plus approfondi sur ce qui se passe sur les chaînes de télévision et sur internet s'agissant de dérapages qui sont des appels à la haine raciale et à la violence raciste et antisémite", a dit le Premier ministre.

"Il suffit de se promener sur internet pour voir que des blogs (...) comportent des propos d'une violence inouïe, que ce soit contre Israël ou contre les Palestiniens", a-t-il ajouté, à l'issue d'un comité interministériel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

"La responsabilité de chacun en ce moment, c'est de faire en sorte qu'on appelle au calme et qu'on ne dérape pas", a souligné le chef du gouvernement.

Sophie Louet, édité par Gilles Trequesser