Bartz veut "d'instinct" conserver l'activité recherche de Yahoo

jeudi 15 janvier 2009 10h45
 

(Reuters) - La nouvelle directrice générale de Yahoo, Carol Bartz, a déclaré aux salariés du groupe internet que son instinct lui disait de conserver l'activité de recherche sur internet, rapporte l'agence de presse Dow Jones.

Bartz a ajouté toutefois qu'il lui fallait aussi mieux comprendre le pour et le contre d'une vente de cette activité. Selon DJ, qui cite une source de Yahoo, elle a également indiqué avoir parlé ces dernières 24 heures au directeur général de Microsoft Steve Ballmer.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Yahoo.

La nomination de Bartz, confirmée mardi, pourrait s'accompagner de décisions définitives sur plusieurs gros dossiers, notamment l'idée d'une vente du moteur de recherche Yahoo à Microsoft, ou du moins celle d'un partenariat avec le géant de l'internet dans la recherche sur internet, ont estimé mercredi plusieurs analystes.

Quand il était encore dirigé par son co-fondateur Jerry Yang, Yahoo a rejeté une offre de rachat de 47,5 milliards de dollars déposée par Microsoft. L'abandon de cette opération, notamment à cause d'un différend sur le prix, remonte à près d'un an et avait alors provoqué une fronde d'actionnaires, ceux-ci s'interrogeant sur la stratégie de la direction.

Yang avait envisagé comme alternative à Microsoft un partenariat publicitaire avec le géant de la recherche sur internet Google, mais ce projet n'a pas franchi le cap de l'autorité antitrust. Yang avait accepté de quitter ses fonctions en novembre.

Dow Jones précise que Bartz, ancienne dirigeante de l'éditeur de logiciels Autodesk, n'a pas fourni de précisions sur le contenu de sa conversation avec Ballmer.

Ratul Ray Chaudhuri, version française Gilles Guillaume

 
<p>Selon l'agence de presse Dow Jones, la nouvelle directrice g&eacute;n&eacute;rale de Yahoo, Carol Bartz, a d&eacute;clar&eacute; aux salari&eacute;s du groupe internet que son instinct lui disait de conserver l'activit&eacute; de recherche sur internet. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>