Nortel engage une procédure de sauvegarde aux Etats-Unis

mercredi 14 janvier 2009 19h42
 

par Wojtek Dabrowski

NEW YORK (Reuters) - Le canadien Nortel Networks, numéro un nord-américain des équipements de télécommunications, a demandé mercredi à être placé à l'abri de ses créanciers aux Etats-Unis, pour tenter de sauver ce qui fut autrefois une entreprise florissante dont le déclin a été brutalement accéléré par la crise.

La procédure confirme la faiblesse extrême d'un ex-grand nom du secteur qui demeure l'un des plus grands employeurs au Canada.

Nortel a été une star des marchés boursiers avant l'éclatement de la bulle internet au début des années 2000 et s'efforce difficilement depuis de s'adapter à la mutation radicale du secteur.

Selon des analystes, Nortel n'aura pas d'autre choix, pour survivre, que de vendre des actifs, à des prix probablement très bas. Ils estiment qu'il pourra difficilement perdurer dans sa forme actuelle.

Nortel reste une entreprise de premier plan au Canada avec ses 32.000 employés mais ils étaient encore 90.000 en 2000. Cette chute des effectifs est à l'image du lent déclin de l'entreprise.

"EVOLUTION SPECTACULAIRE"

Le ralentissement économique mondial a exacerbé ses difficultés ces derniers mois. En décembre, le groupe avait reconnu être soumis à des pressions de plus en plus fortes et souffrir d'une dégradation de sa trésorerie.

En Bourse, la valeur de Nortel a baissé régulièrement ces dernières années au fil de ses déboires successifs et son action a chuté sous le seuil symbolique d'un dollar depuis plusieurs mois déjà.   Suite...

 
<p>L'&eacute;quipementier de r&eacute;seaux canadien Nortel Networks a demand&eacute; son placement sous la protection du Chapitre 11 de la loi am&eacute;ricaine sur les faillites, une d&eacute;marche qui &eacute;quivaut &agrave; un d&eacute;p&ocirc;t de bilan. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Blinch</p>