Le gouvernement attribue 3 lots de 5MHz pour la 4e licence 3G

lundi 12 janvier 2009 14h04
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a décidé d'attribuer trois lots d'une fréquence de 5 MHz chacun pour la quatrième licence de téléphone mobile de troisième génération, annonce François Fillon.

L'Autorité des télécoms (Arcep) lancera un appel d'offres fin février en vue d'une attribution des lots "avant l'été", l'un d'entre eux étant réservé à un nouvel opérateur, a précisé le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

Le chef du gouvernement a fait le point lundi de la mise en oeuvre du "plan numérique 2012" avec les acteurs du dossier, notamment le secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Eric Besson, qui pourrait changer d'affectation à la faveur du prochain remaniement "technique" du gouvernement.

"Nous avons pris la décision de mettre à l'offre trois lots de cinq MHz", a-t-il déclaré.

"Deux lots seront ouverts à tous les opérateurs quels qu'ils soient, et un lot sera réservé à un opérateur nouveau de façon à permettre une amélioration de l'offre des opérateurs", a-t-il précisé.

Pour François Fillon, ce dispositif permettra de "créer les conditions d'une meilleure concurrence tant du point de vue de l'usager final que du point de vue de l'Etat, qui compte bien valoriser ces fréquences".

Bouygues Telecom, troisième opérateur mobile français, détient l'une des trois licences 3G françaises, avec Orange (groupe France Télécom) et SFR.

L'Arcep a rejeté en octobre dernier l'unique candidature d'Iliad,, maison-mère du fournisseur d'accès à internet Free, pour une quatrième licence 3G.

227 MILLIONS D'EUROS POUR LE TOUT NUMÉRIQUE   Suite...