Gemalto renonce à son offre sur Wavecom

vendredi 9 janvier 2009 16h18
 

PARIS (Reuters) - La fabricant de cartes à puces Gemalto a annoncé à l'Autorité des marchés financiers (AMF) qu'il renonçait à son offre de reprise hostile sur Wavecom, laissant la voie libre à une prise de contrôle de la société spécialisée dans la communication sans fil par le groupe canadien Sierra Wireless.

Gemalto avait déjà annoncé début décembre qu'il ne relèverait pas son offre de reprise hostile sur Wavecom après l'annonce par Sierra Wireless d'un projet d'offre amicale sur Wavecom valorisant la société à environ 218 millions d'euros, soit 8,5 euros par action et 21% de plus que la proposition de Gemalto.

Cette proposition - jugée trop élevée par Gemalto - avait été approuvée par le conseil d'administration et avait provoqué un vif soulagement des actionnaires minoritaires de la société, qui craignaient que la direction ne fasse échouer l'offre du français par des mesures anti OPA.

Gemalto avait toutefois annoncé le 14 décembre la prolongation de son offre aux Etats-Unis sur Wavecom pour des raisons réglementaires.

La fin officielle de l'offre de Gemalto sur Wavecom intervient avec l'ouverture de celle du canadien, programmée du 9 janvier au 12 février.

Benjamin Mallet, édité par Jacques Poznanski