France Télécom fermerait ses sites de commerce en ligne

mercredi 7 janvier 2009 08h46
 

PARIS (Reuters) - France Télécom envisagerait de fermer ses sites déficitaires de commerce électronique Alapage.com, Clust et Topachats.fr après avoir tenté, en vain, de les vendre, écrit le journal Les Echos en citant le site Internet Eco 89.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de l'opérateur.

Selon le site Internet Eco 89, "les dirigeants du groupe auraient même annoncé au personnel, mi-décembre, leur intention de fermer l'activité", écrit le quotidien économique.

France télécom, interrogé par les Echos, reconnait étudier "différentes possibilités pour l'activité de commerce électronique, y compris une cession" en ajoutant "qu'aucune décision n'a été prise jusqu'ici".

Selon le journal, un reclassement des 200 salariés au sein de la maison mère serait envisagé. La branche commerce électronique a perdu en 2007 une vingtaine de millions d'euros sur un chiffre d'affaires d'environ 140 millions, affirment les Echos.

Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski

 
<p>Le patron de France T&eacute;l&eacute;com, Didier Lombard. Le groupe envisagerait de fermer ses sites d&eacute;ficitaires de commerce &eacute;lectronique Alapage.com, Clust et Topachats.fr apr&egrave;s avoir tent&eacute;, en vain, de les vendre, &eacute;crit le journal Les Echos en citant le site Internet Eco 89. /Photo prise le 10 d&eacute;cembre 2008/REUTERS/Albert Gea</p>