Apple déçoit au Macworld, fin des verrous numériques sur iTunes

mardi 6 janvier 2009 23h26
 

par Gabriel Madway et David Lawsky

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a annoncé la suppression des verrous numériques pour les morceaux musicaux en vente sur son kiosque en ligne iTunes, ainsi que le lancement d'un ordinateur portable 17 pouces ultraplat, mais en l'absence de nouveauté tonitruante et de l'emblématique Steve Jobs, la clôture du salon Macworld a déçu les investisseurs.

L'action Apple a cédé 1,65% à 93,02 dollars mardi sur un marché Nasdaq qui a lui pris 1,50%, révélant la frustration née de la grand-messe annuelle à San Francisco de la marque à la pomme.

"Il y avait bien quelques produits innovants, mais aucune 'bombe'", juge Robert Francello, du fonds d'investissement Apex Capital. "Les gens avaient confiance dans le titre, mais aujourd'hui ils en sont presque à retirer leur mise."

Quelque 10 millions de morceaux musicaux seront proposés sur iTunes sans verrou numérique d'ici la fin du trimestre, a annoncé le vice-président d'Apple chargé du marketing produit, Phillip Schiller, précisant que 6 millions de titres avaient été vendus sur le kiosque en 2008.

Des prix variables pour le téléchargement seront introduits: selon leur popularité et/ou leur ancienneté, les titres pourront être proposés à 69 cents, 99 cents ou 1,29 dollar.

En outre, les utilisateurs de l'iPhone 3G pourront désormais télécharger directement des morceaux sur l'App Store, via le réseau cellulaire, aux mêmes prix unitaires qu'un achat par ordinateur.

UN NOUVEAU MACBOOK 17 POUCES

Schiller a également annoncé la commercialisation de nouvelles versions de ses logiciels photo et vidéo, ainsi qu'un nouvel ordinateur portable de la gamme Macbook, ultraplat, doté d'un écran de 17 pouces et vendu 2.799 dollars.   Suite...

 
<p>Phillip Schiller, vice-pr&eacute;sident d'Apple charg&eacute; du marketing produit. Apple a annonc&eacute; la suppression des verrous num&eacute;riques pour les morceaux musicaux en vente sur son kiosque en ligne iTunes, ainsi que le lancement d'un ordinateur portable 17 pouces ultraplat, mais en l'absence de nouveaut&eacute; tonitruante et de l'embl&eacute;matique Steve Jobs, la cl&ocirc;ture du salon Macworld a d&eacute;&ccedil;u les investisseurs. /Photo prise le 6 janvier 2009/REUTERS/Robert Galbraith</p>