Meetic se dit épargné par la crise, le titre gagne 15%

mardi 6 janvier 2009 19h35
 

PARIS (Reuters) - Meetic a gagné mardi près de 15% à la Bourse de Paris après l'annonce la veille par le site de rencontres en ligne qu'il n'était pas touché par la crise et qu'il renonçait en 2009 à sa stratégie de "surinvestissement" publicitaire.

Le titre a clôturé sur un bon de 14,92% à 12,63 euros, avec plus de 182.000 pièces échangées. L'action affiche un gain de plus de 20% depuis le début de l'année, après avoir perdu près de 65% en 2008.

Les analystes financiers étaient jusqu'ici préoccupés par la stratégie d'investissement publicitaire du groupe, orientée principalement vers la télévision, et dont le retour sur investissement leur paraissait incertain.

Plusieurs d'entre eux ont revu en hausse leurs estimations de résultats, notamment Oddo Securities qui a relevé de 25% ses prévisions de résultat opérationnel de 2009 et 2010.

Les investisseurs ont également très bien accueilli l'annonce du retrait du groupe de ses activités chinoises et le gel de son projet de création d'un pôle média.

"Tous les nuages sur la stratégie de Meetic s'envolent, on rebascule vers le modèle de rentabilité d'avant et on repart vers l'optimisme", déclare un analyste, qui a requis l'anonymat.

Meetic a annoncé lundi soir après la clôture de la Bourse qu'il ne consentirait pas de surinvestissement publicitaire sur ses activités historiques en 2009.

Le groupe a indiqué également s'être fixé comme objectif une marge de ROAA (résultat opérationnel avant amortissement) comprise entre 20% et 25% en 2009.

Le groupe a précisé n'avoir pas constaté d'écart d'activité significatif en fin d'année par rapport aux années précédentes, "ce qui semble confirmer que l'activité des rencontres en ligne pourrait ne pas être affectée par la crise actuelle".

Florent Le Quintrec, édité par Jean-Michel Bélot