Intel pourrait entrer au capital du chinois SMIC

mardi 6 janvier 2009 13h10
 

SHANGHAI (Reuters) - Intel pourrait entrer au capital du premier fabricant chinois de puces en sous-traitance, Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC), apprend-on de sources proches du dossier.

La coopération entre les deux sociétés pourrait passer par une usine de semi-conducteurs de 2,5 milliards de dollars qu'Intel a commencé de construire en 2007 dans la ville de Dalian, dans le nord-est de la Chine, a-t-on indiqué sans autre précision et sous condition d'anonymat.

L'arrivée d'Intel chez SMIC pourrait faciliter ses projets de développement industriel en Chine. En octobre, SMIC a annoncé que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre serait sans doute en baisse de 25 à 29% par rapport au troisième trimestre.

A l'inverse, une alliance devrait aider Intel à développer son activité en Chine, qu'il a décrit comme son marché affichant la croissance la plus forte.

En novembre SMIC avait annoncé son intention de vendre pour 171,8 millions de dollars d'actions à la société pékinoise Datang Telecom Technology & Industry Holdings Co pour améliorer son fonds de roulement.

David Lin, version française Danielle Rouquié

 
<p>Intel pourrait entrer au capital du premier fabricant chinois de puces en sous-traitance, Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC). /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>