26 décembre 2008 / 07:23 / dans 9 ans

Les séries phares ont soutenu le marché du jeu vidéo en 2008

<p>Malgr&eacute; le ralentissement de l'&eacute;conomie mondiale, les ventes de jeux vid&eacute;o n'ont pas connu la crise en 2008, les joueurs pl&eacute;biscitant les nouvelles moutures de franchises phares (comme Grand Theft Auto IV, de Take-Two Interactive, "Rock Band 2" de MTV Games, "Fallout 3" de Bethesda Softworks ou "Metal Gear Solid 4" de Konami Digital Entertainment) et les titres musicaux. /Photo prise le 28 avril 2008/REUTERS/Lucas Jackson</p>

par John Gaudiosi

RALEIGH, Caroline du Nord (Reuters) - Malgré le ralentissement de l’économie mondiale, les ventes de jeux vidéo n‘ont pas connu la crise en 2008, les joueurs plébiscitant les nouvelles moutures de franchises phares et les titres musicaux.

Des suites de séries comme “Rock Band 2” de MTV Games, “Fallout 3” de Bethesda Softworks ou “Metal Gear Solid 4” de Konami Digital Entertainment ont conquis acheteurs et critiques.

“Dans un contexte économique incertain, les joueurs font ce que fait tout consommateur - ils se concentrent sur des valeurs sûres”, estime Sid Shuman, un des responsables de la rédaction du magazine GamePro.

“S‘ils sont limités dans leurs achats, ils vont converger vers des titres qui leur assureront satisfaction comme ‘Call of Duty: World at War’, ‘Gears of War 2’ et ‘Grand Theft Auto IV’.”

Avec des joueurs dont l’âge moyen tourne désormais autour de 35 ans, ces jeux réservés à un public plus âgé se sont invités parmi les meilleures ventes. Epic Games a écoulé plus de trois millions d‘unités de “Gears of War 2”, jeu de tir futuriste, lors de son premier mois en rayon.

De même, le quatrième opus du jeu de gangsters Grand Theft Auto, édité par le label 2K Games de Take-Two Interactive, s‘est vendu à 11 millions d‘exemplaires à travers le monde depuis sa sortie au mois d‘avril.

LE SPORT DÉPASSÉ PAR LA MUSIQUE

Bien que “Madden NFL 2009”, 20e édition de la franchise mythique d‘Electronic Arts, ait encore séduit de nombreux fans de football américain, tout comme “NCAA Football 09”, les jeux musicaux ont supplanté les titres sportifs au classement des ventes en 2008.

Coup sur coup, les séries “Guitar Hero” d‘Activision et “Rock Band” de MTV Games ont fait leur trou chez les joueurs occasionnels comme chez les ‘gamers’ chevronnés. Les trois opus “Guitar Hero: World Tour,” “Guitar Hero: Aerosmith” et “Guitar Hero III: Legends of Rock” se sont arrachés à plus de 23 millions d‘exemplaires dans le monde, selon les cabinets d’études The NPD Group, Charttrack et GfK.

“Dans l‘ensemble, je prévois entre 800 et 900 millions de dollars (entre 570 et 640 millions d‘euros, ndlr) de ventes pour ‘Guitar Hero’ dans le monde cette année, contre probablement la moitié pour ‘Rock Band’”, indique Michael Pachter, analyste chez Wedbush Morgan Securities.

Parallèlement, la créativité des développeurs a été particulièrement poussée en 2008.

La console Wii de Nintendo a attiré au jeu vidéo un public entièrement nouveau et, fin novembre, le groupe nippon avait écoulé quatre millions d‘unités de “Mario Kart Wii” et de “Super Smash Bros. Brawl”, selon The NPD Group.

En lançant une sorte de pèse-personne qui permet d‘enchaîner les exercices physiques ou de faire du yoga, la tête pensante de Nintendo, Shigeru Miyamoto, a vu son programme “Wii Fit” atteindre 3,5 millions de ventes aux Etats-Unis.

De leur côté, Sony Computer Entertainment et le développeur Media Molecule ont conçu la première expérience vidéoludique à contenu généré par les utilisateurs avec “LittleBigPlanet”, sur la PlayStation 3. Les joueurs ont d‘ores et déjà dessiné plus de 100.000 niveaux originaux, pour 20 millions de parties jouées.

“Je crois que la nature profonde de l‘industrie du jeu vidéo a changé”, commente Anita Frazier, analyste chez The NPD Group.

“Certes, il y a encore un grand nombre de purs joueurs et les très bons jeux traditionnels continueront de se vendre à de nombreux exemplaires, mais il y a désormais beaucoup plus de possibilités imaginables quant au contenu des systèmes de jeu.”

Version française Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below