Free doit pouvoir aller sur le marché du mobile, juge l'Arcep

mardi 23 décembre 2008 21h52
 

PARIS (Reuters) - Le président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Paul Champsaur, estime dans une interview aux Échos que Free doit pouvoir aller sur le marché de la téléphonie mobile.

Champsaur, qui arrive à la fin de son mandat, ajoute dans l'entretien à paraître dans l'édition de mercredi du quotidien économique, que Free doit pouvoir aller sur le marché du mobile afin de faire "des offres convergentes".

L'Arcep avait rejeté en octobre dernier l'unique candidature pour une quatrième licence 3G, celle du groupe Iliad, propriétaire de Free. Mais l'autorité avait fait savoir par la suite qu'un appel à candidatures serait diffusé au premier trimestre 2009 et que toutes les options restaient ouvertes.

Gilles Guillaume

 
<p>Le pr&eacute;sident de l'Autorit&eacute; de r&eacute;gulation des communications &eacute;lectroniques et des postes (Arcep), Paul Champsaur, estime dans une interview aux &Eacute;chos que Free doit pouvoir aller sur le march&eacute; de la t&eacute;l&eacute;phonie mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle</p>