Freenet flambe en Bourse à l'annonce du départ de son patron

mardi 23 décembre 2008 10h35
 

FRANCFORT (Reuters) - L'opérateur télécoms allemand Freenet flambe en Bourse mardi au lendemain de l'annonce de la démission de son patron, considéré comme l'obstacle principal au rachat du groupe.

En matinée, l'action Freenet prenait 14,4% à 3,89 euros à la Bourse de Francfort. Depuis le début de l'année, elle est en baisse de 80%.

Freenet a annoncé lundi soir la démission de son président du directoire Eckhard Spörr, tout en précisant qu'il serait maintenu comme consultant. Le départ sera effectif le 23 janvier.

Joachim Preisig, membre du conseil de surveillance, sera président du directoire par intérim.

"L'annonce devrait relancer les spéculations sur un rachat, Spörr étant considéré comme le principal obstacle à une prise de contrôle par United Internet et Drillish", explique un trader de Francfort.

L'américain est intéressé par le rachat des activités de fournisseur d'accès à internet de Freenet, tandis que Drillish souhaiterait acquérir ses activités de téléphonie mobile.

Lundi, Spörr a indiqué que son successeur serait nommé au début de l'année 2009 et qu'il ne serait sans doute pas issu du groupe.

Spörr avait fait part de sa volonté de quitter Freenet dès l'été dernier, mais il a été pressé de rester. Il restera consultant pour conseiller le groupe dans le cadre de la vente de sa partie haut-débit.

Rédaction de Francfort, version française Nicolas Delame

 
<p>L'annonce de la d&eacute;mission du pr&eacute;sident du directoire de Freenet, Eckhard Sp&ouml;rr, dope mardi l'action de l'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;coms allemand. Sp&ouml;rr &eacute;tait consid&eacute;r&eacute; comme l'obstacle principal au rachat du groupe. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Charisius</p>