Sony va fermer son site des Landes qui emploie 312 personnes

jeudi 4 décembre 2008 19h01
 

PARIS (Reuters) - Sony va fermer son usine de Pontonx-sur-Adour (Landes) qui emploie 312 personnes après l'échec d'un projet de cession, annonce la branche française du groupe d'électronique japonais.

Crée en 1984, le Centre technologique de Dax produit des cassettes vidéo, des films plastiques et des panneaux solaires et comporte une activité de restauration d'archives numériques.

Un document d'analyse économique présenté en comité central d'entreprise jeudi "a démontré que l'usine n'était plus viable dans sa forme actuelle ou avec ses lignes de produits actuelles", déclare le groupe dans un communiqué.

Sony va engager une procédure de consultation du personnel et dit qu'il travaillera avec leurs représentants et les autorités locales "afin d'étudier tout projet qui permettrait de préserver l'emploi et d'assurer la meilleure transition possible".

Une porte-parole de Sony France a précisé qu'un projet de cession du site à un consortium spécialisé dans les activités photovoltaïques avait échoué fin septembre, les représentants du personnel n'ayant pas souhaité rendre d'avis sur ce plan.

"Il y avait une échéance au 30 septembre liée à des lettres d'intention. Le projet a dû être abandonné fin septembre, c'est ce qui amène à cette ouverture de procédure d'information et de consultation", a-t-elle déclaré.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

 
<p>Apr&egrave;s l'&eacute;chec d'un projet de cession, le groupe d'&eacute;lectronique japonais Sony va fermer son usine de Pontonx-sur-Adour (Landes) qui emploie 312 personnes. Le site produit des cassettes vid&eacute;o, des films plastiques et des panneaux solaires et comporte une activit&eacute; de restauration d'archives num&eacute;riques. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>