Nokia prévoit une baisse du marché du mobile en 2009

jeudi 4 décembre 2008 18h16
 

HELSINKI (Reuters) - Les ventes mondiales de téléphones portables vont baisser plus rapidement que prévu car les consommateurs réduisent sensiblement leurs dépenses, estime Nokia, premier fabricant mondial du secteur.

C'est la deuxième fois en trois semaines que le groupe finlandais revoit ses prévisions.

"Le ralentissement est évident à des degrés divers sur tous les marchés, mais le plus récemment, l'impact dans les marchés émergents a été plus prononcé que dans d'autres marchés", a précisé Nokia dans un communiqué.

Nokia a indiqué que ses ventes en volume au niveau mondial reculeraient d'au moins 5% l'année prochaine, une perspective que de nombreux analystes avaient déjà formulée.

Le groupe a également diminué sa prévision de ventes de combinés pour le quatrième trimestre 2008, en indiquant que "le ralentissement du marché s'était poursuivi plus rapidement que prévu depuis que Nokia a publié une actualisation (de ses prévisions) le 14 novembre".

Mais Nokia a ajouté qu'il prévoyait une augmentation de sa part de marché, ce qui a nettement soutenu le titre en Bourse. Le groupe s'est cependant abstenu de chiffrer son estimation en disant manquer de visibilité.

Les analystes estiment effectivement que Nokia devrait faire mieux que ses concurrents dans le contexte de récession mondiale.

"En dépit d'un environnement difficile, Nokia reste bien positionné (...) grâce à ses économies d'échelle et à sa stratégie", a commenté Carolina Milanesi, analyste au cabinet Gartner.

VAGUE DE DÉSTOCKAGE EN VUE AU PREMIER SEMESTRE   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Nokia, Olli-Pekka Kallasvuo. Le premier fabricant mondial de t&eacute;l&eacute;phones mobiles estime que les ventes mondiales de combin&eacute;s devraient reculer d'au moins 5% l'ann&eacute;e prochaine. /Photo prise le 2 d&eacute;cembre 2008/REUTERS/Albert Gea</p>