Hitachi s'associe à Intel sur le marché des disques flash

mardi 2 décembre 2008 23h02
 

TOKYO (Reuters) - Hitachi annonce qu'il développera avec Intel des disques durs à base de mémoire flash, aussi appelés SSD, un nouveau format destiné à concurrencer, voire à remplacer, à long terme les disques durs mécaniques.

L'annonce du conglomérat japonais, troisième fabricant mondial de disques durs mécaniques, constitue un important virage pour le secteur puisque Hitachi était l'un des derniers à ne pas avoir dans son catalogue des produits à base de SSD (Solid State Drive).

La technologie SSD est de plus en plus utilisée comme moyen de stockage dans les ordinateurs portables, en raison d'abord de sa capacité à mieux absorber les chocs, mais aussi pour sa plus faible consommation énergétique.

Selon l'accord passé entre Intel et Hitachi, les disques SSD seront développés par les deux entreprises mais la fabrication sera réalisée par le fondeur américain. Hitachi se chargera en revanche de leur commercialisation qui devrait débuter en 2010.

Hitachi a précisé, qu'à la différence de Toshiba qui vise les ordinateurs portables et le grand public, sa division SSD va faire la promotion des disques conçus avec Intel auprès des utilisateurs professionnels, intéressés par les serveurs et les systèmes de stockage.

Le conglomérat japonais a cependant ajouté qu'il n'entendait pas pour autant abandonner le marché des disques durs mécaniques, estimant que la demande pour ce type de produits continuera de croître, surtout pour des applications requérant de grandes capacités de stockage.

Taiga Uranaka, version française Claude Chendjou

 
<p>Hitachi va d&eacute;velopper avec Intel des disques durs &agrave; base de m&eacute;moire flash, aussi appel&eacute;s SSD, un nouveau format destin&eacute; &agrave; concurrencer, voire &agrave; remplacer, &agrave; long terme les disques durs m&eacute;caniques. /Photo prise le 15 janvier 2008/REUTERS/Lee Jae-Won</p>