Nokia se retire du marché japonais sauf pour le haut de gamme

jeudi 27 novembre 2008 08h03
 

TOKYO (Reuters) - Nokia, premier fabricant mondial de téléphones portables, annonce qu'il va arrêter la vente de ses combinés au Japon à l'exception de sa marque haut de gamme Vertu, en raison des difficultés rencontrées pour s'implanter dans le pays.

Bien qu'il détienne environ 40% des parts du marché mondial, Nokia ne représente que 1% du marché des téléphones portables au Japon car ses produits ne parviennent pas à séduire des consommateurs habitués aux modèles sophistiqués de fabrication japonaise.

"Nous avons jugé que nous ne pouvions pas continuer à investir dans le développement de produits spécialement pour le Japon dans le contexte économique difficile actuel", déclare Timo Ihamuotila, vice-président de Nokia, dans un communiqué.

Les modèles de sa division luxe Vertu continueront cependant à être commercialisés au Japon.

Le quotidien Yomiuri rapportait dans son édition de samedi que le fabricant finlandais comptait lancer ses propres services pour téléphones portables en utilisant le réseau de NTT DoCoMo, le plus gros opérateur mobile au Japon, pour les clients de sa division luxe.

Nokia a précisé qu'il maintenait ses activités de recherche et développement au Japon.

Sachi Izumi, version française Gwénaelle Barzic

 
<p>Nokia, premier fabricant mondial de t&eacute;l&eacute;phones portables, va arr&ecirc;ter la vente de ses combin&eacute;s au Japon &agrave; l'exception de sa marque haut de gamme Vertu, en raison des difficult&eacute;s rencontr&eacute;es pour s'implanter dans le pays. /Photo prise le 8 juillet 2008/REUTERS/Bob Strong</p>