Samsung souffre lui aussi du ralentissement du marché du mobile

lundi 24 novembre 2008 15h29
 

par Marie-France Han et Tarmo Virki

SEOUL/HELSINKI (Reuters) - Dix jours après Nokia, Samsung Electronics a émis un avertissement sur les risques liés au ralentissement du marché de la téléphonie mobile cette année et l'an prochain, confirmant l'impact de la crise sur l'ensemble du secteur.

"La croissance réelle du marché mondial en termes d'unités pourrait être inférieure à notre prévision initiale d'une hausse de 9% (en 2008)", a déclaré à Reuters James Chung, porte-parole du groupe sud-coréen.

"Pour ce qui est de l'an prochain, il est possible que le marché affiche une croissance à un seul chiffre, voire négative", a-t-il ajouté.

Le 14 novembre, Nokia avait annoncé s'attendre à une baisse du marché mondial des téléphones portables au quatrième trimestre et l'année prochaine.

Parallèlement à la tendance générale au ralentissement des dépenses de consommation, les fabricants de portables souffrent de l'évolution, dans les pays développés, des politiques commerciales des opérateurs mobiles, qui réduisent les remises offertes sur le prix du combiné lors de l'ouverture d'une ligne.

"Les combinés sont fondamentalement bien plus chers qu'il y a quatre mois. Cela aggrave la situation à tous les niveaux de la chaîne de valeur", a souligné Geoff Blaber, analyste du cabinet d'études CCS Insight.

TOUS LES MÉTIERS AFFECTÉS

L'avertissement de Samsung a été émis après la fermeture de la Bourse de Séoul. A Helsinki, l'action Nokia gagnait 1,3% à 10,13 euros vers 13h35 GMT, alors que l'indice DJ Stoxx européen des technologiques progressait de 3%.   Suite...

 
<p>Samsung Electronics a &eacute;mis un avertissement sur les risques li&eacute;s au ralentissement du march&eacute; de la t&eacute;l&eacute;phonie mobile cette ann&eacute;e et l'an prochain, dix jours apr&egrave;s Nokia, confirmant ainsi l'impact de la crise sur l'ensemble du secteur. /Photo prise le 24 octobre 2008/REUTERS/Lee Jae-Won</p>