Seloger.com atteint par la fermeture d'agences immobilières

vendredi 21 novembre 2008 18h22
 

par Juliette Rouillon et James Regan

PARIS (Reuters) - Seloger.com, premier site de diffusion d'annonces des agences immobilières en France, attend un ralentissement de sa croissance en 2009 avec la chute des transactions et la disparition probable de nombreuses agences.

Dans une interview accordée à l'agence Reuters, son nouveau directeur général Roland Tripard a estimé que 10 à 15% des 35.000 agences immobilières en France pourraient disparaître en 2009, soit entre 3.500 et 5.250.

"Si le recul des transactions est violent, cela peut conduire à un taux de mortalité des agents immobiliers, ce qui impactera nos chiffres à nous", a-t-il dit. "Dans un scénario pessimiste pour 2009, on estime que 10 à 15% des agences vont fermer."

La contraction du volume de transactions s'est nettement accélérée en septembre et octobre, pour atteindre environ 30% par rapport à la même période de 2007, a-t-il précisé sur la base des estimations des agences clientes de Seloger.com qui ont vu le nombre de résiliations commencer à augmenter en octobre.

Parallèlement, les prix de mise en ventes de logements, qui n'affichent une baisse que de "quelques pour cent" aujourd'hui, devraient baisser d'environ 5% en 2008 et encore de 10% en 2009, selon les données du spécialiste des annonces sur internet.

Dans ce contexte, le premier site d'annonces immobilières en France, auquel 75% des agences parisiennes et 46% des agences de province sont abonnées, attend un ralentissement de sa croissance en 2009, sans annoncer encore d'objectif chiffré.

"Si vous me demandez si notre croissance en 2009 atteindra les 22-23% prévus pour 2008, c'est non. Je ne vous donnerai pas de chiffre, mais la croissance va ralentir en 2009, c'est une certitude", a dit Roland Tripard, se contentant d'admettre que la croissance de son chiffre d'affaires serait inférieur à 20%.

IMPACT PAS "COLOSSAL"   Suite...