Lancement de la bibliothèque numérique Europeana

jeudi 20 novembre 2008 13h41
 

BRUXELLES (Reuters) - La Neuvième symphonie de Beethoven ou "La Divine Comédie" de Dante sont désormais disponibles d'un simple clic : l'Union européenne a lancé jeudi une bibliothèque numérique réunissant les grandes oeuvres du patrimoine culturel de l'Europe.

Les internautes sont invités à se connecter sur le site Europeana (www.europeana.eu), disponible en plusieurs langues, qui donne accès à deux millions d'ouvrages et d'autres oeuvres culturelles et historiques appartenant à un millier d'institutions des 27 Etats membres.

"Europeana propose un voyage à travers le temps, par delà les frontières et nous offre de nouvelles perspectives sur ce qu'est notre culture. Mieux encore, il met les gens en relation avec leur histoire grâce à des pages interactives et des outils," explique la commissaire à la Société de l'information, Viviane Reding, dans un communiqué.

Le nouveau site a été pris d'assaut par les internautes. Plus de 10 millions de connexions ont été enregistrées en une heure, ce qui a provoqué un "gel" de l'accès.

Cette initiative européenne se pose comme solution de rechange à des portails du même genre, par exemple Google Book Search.

"Si vous allez sur Google, vous ne savez pas toujours ce que vous allez trouver (...) Ici, oui. Les institutions (culturelles) existent depuis des centaines d'années et elles savent de quoi elles parlent et ce que vous pouvez y trouver", a expliqué Jill Cousins, directeur d'Europeana.

Europeana prévoit de proposer 10 millions d'oeuvres à la consultation d'ici 2010. Pour l'instant, un peu plus de la moitié des deux millions d'oeuvres présentées se trouvent en France.

Marty Swant, version française Pierre Sérisier

 
<p>La Neuvi&egrave;me symphonie de Beethoven ou "La Divine Com&eacute;die" de Dante sont d&eacute;sormais disponibles d'un simple clic : l'Union europ&eacute;enne a lanc&eacute; jeudi une biblioth&egrave;que num&eacute;rique r&eacute;unissant les grandes oeuvres du patrimoine culturel de l'Europe, en pr&eacute;sence du pr&eacute;sident de la Commission europ&eacute;enne Jos&eacute; Manuel Barroso (&agrave; gauche) et des ministres de la Culture de l'UE. /Photo prise le 20 novembre 2008/REUTERS/Sebastien Pirlet</p>