Jerry Yang quitte la présidence de Yahoo

mardi 18 novembre 2008 07h14
 

par Anupreeta Das, avec Yinka Adegoke à New York

SAN FRANCISCO (Reuters) - Jerry Yang, cofondateur et P-DG de la société internet Yahoo Inc, démissionnera de ses fonctions dès que le conseil d'administration lui aura trouvé un successeur.

L'annonce a été saluée à Wall Street, où l'action Yahoo a progressé de 4% dans les transactions enregistrées après la clôture, les marchés estimant que son départ va relancer les discussions avortées avec Microsoft.

Yang, qui dirige l'entreprise depuis juin 2007, s'était efforcé de maintenir une stratégie d'indépendance pour l'entreprise dont il avait participé à la création, en 1995. Son modèle avait été jugé responsable de l'abandon de l'offre de rachat formulée par l'éditeur de logiciels.

Microsoft, qui a jeté l'éponge en mai, proposait de racheter Yahoo pour 47,5 milliards de dollars, valorisant l'action de l'entreprise internet à 31 dollars. L'action a perdu près de 65% de sa valeur. Lundi soir, à la clôture du Nasdaq, elle était cotée à 10,63 dollars.

Parallèlement, Google, rival de Yahoo, avait renoncé début novembre à la recherche d'un partenariat en matière de publicité. Et les discussions menées plusieurs mois durant avec Time Warner sur un rapprochement avec AOL avaient également échoué.

"L'entreprise a désespérément besoin de changer, et c'est à l'évidence un moyen de le faire", commente Ross Sandler, analyste chez RBC Capital Markets, qui estime que le départ de Yang pourrait ramener Microsoft dans le tableau. "Jerry était l'obstacle à la conclusion de cet accord", ajoute-t-il.

Yang ne quittera pas Yahoo mais reprendra ses fonctions antérieures, précise la société dans un communiqué diffusé lundi. Il devrait se concentrer sur des questions de stratégie globale.

"ERREUR DE CASTING"   Suite...

 
<p>Jerry Yang, cofondateur et P-DG de la soci&eacute;t&eacute; internet Yahoo Inc, d&eacute;missionnera de ses fonctions d&egrave;s que le conseil d'administration lui aura trouv&eacute; un successeur. /Photo prise le 12 novembre 2008/REUTERS/Toby Melville</p>