Nokia anticipe une baisse du marché des mobiles en 2009

vendredi 14 novembre 2008 17h16
 

HELSINKI (Reuters) - Le premier fabricant mondial de téléphones portables, Nokia, prévoit désormais que les ventes de combinés seront inférieures aux attentes initiales au quatrième trimestre 2008 et que le marché mondial sera en baisse en 2009.

Selon un communiqué, le groupe finlandais prévoit des ventes mondiales de 1,24 milliard d'unités cette année, soit 20 millions de moins qu'auparavant, et anticipe une baisse du marché des combinés et de l'équipement réseaux l'année prochaine.

"Au cours des dernières semaines, le ralentissement économique mondial, conjugué à une volatilité sans précédent des changes, s'est traduit par une forte diminution des dépenses globales de consommation", explique le groupe.

"Le marché des téléphones portables en volume sera, au quatrième trimestre 2008, inférieur aux estimations précédentes. Nous estimons désormais que les volumes de ventes de combinés mobiles au quatrième trimestre 2008 seront d'environ 330 millions d'unités". Les experts attendaient jusqu'à ce jour 346 millions en moyenne.

Il ajoute que les volumes devraient diminuer l'an prochain par rapport à cette année.

Il précise que sa part de marché devrait se situer, sur le trimestre en cours, à un niveau stable ou en légère progression par rapport au troisième trimestre mais que les ventes et la rentabilité de ses activités de combinés et de services devraient diminuer.

A la Bourse d'Helsinki, l'action Nokia perdait 5,13% à 9,80 euros vers 16h12 GMT après être tombé à 9,56 euros, son niveau le plus bas depuis août 2004.

L'action d'Ericsson cédait 1,53% alors qu'elle gagnait plus de 4% avant l'annonce de Nokia tandis qu'Alcatel Lucent abandonnait 2,11%.

"L'avertissement va dans le même sens que Qualcomm et Intel: une récente et rapide dégradation de la demande des consommateurs pour l'électronique", souligne Tero Kuittinen, analyste à Global Crown Capital.

Sakari Suoninen et Tarmo Virki, version française Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic

 
<p>Nokia, le premier fabricant mondial de t&eacute;l&eacute;phones portables, s'attend &agrave; ce que les ventes globales de combin&eacute;s soient inf&eacute;rieures aux attentes initiales au quatri&egrave;me trimestre et anticipe une baisse du march&eacute; mondial en 2009. Le groupe finlandais pr&eacute;voit d&eacute;sormais des ventes mondiales de 1,24 milliard d'unit&eacute;s cette ann&eacute;e, soit 20 millions de moins qu'auparavant. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>