LG, Sharp et Chunghwa coupables d'entente sur prix

jeudi 13 novembre 2008 08h37
 

WASHINGTON (Reuters) - Le sud-coréen LG Display, le japonais Sharp et le taiwanais Chunghwa Pictures ont plaidé coupable dans une enquête d'entente sur les prix des écrans plats LCD et ont accepté de payer une amende de 585 millions de dollars (469 millions d'euros), a déclaré mercredi le département de la Justice américain.

LG Display versera 400 millions de dollars, Sharp 120 millions et Chunghwa 65 millions, a ajouté le département de la Justice.

LG s'était mis d'accord avec Chunghwa pour faire monter les prix des téléviseurs LCD vendus à des clients non identifiés tandis que Sharp avait, avec d'autres fabricants d'écrans à cristaux liquides, gonflé les prix des produits vendus à Dell, Motorola ou encore Apple.

"Il y a d'autres acteurs dans cette affaire qui, à ce jour, n'ont pas encore été cités. L'enquête se poursuit", a déclaré Thomas Barnett, procureur général adjoint chargé de la division anti-trust du département de la Justice.

Les LCD sont des produits très prisés parce qu'ils pèsent moins lourd et consomment moins d'énergie que les écrans de télévision et d'ordinateurs plus anciens.

Diane Bartz, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Le sud-cor&eacute;en LG Display, le japonais Sharp et le taiwanais Chunghwa Pictures ont plaid&eacute; coupable dans une enqu&ecirc;te d'entente sur les prix des &eacute;crans plats LCD et ont accept&eacute; de payer une amende de 585 millions de dollars (469 millions d'euros). /Photo prise le 21 juillet 2008/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>