November 13, 2008 / 7:41 AM / in 9 years

Intel abaisse sa prévision de chiffre d'affaires du 4e trimestre

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Intel a abaiss&eacute; mercredi sa pr&eacute;vision de chiffre d'affaires pour le quatri&egrave;me trimestre, pr&eacute;cisant que son activit&eacute; &eacute;tait affect&eacute;e par une demande beaucoup plus faible que pr&eacute;vu dans toutes les r&eacute;gions du monde et dans tous les segments de march&eacute;. /Photo prise le 23 septembre 2008/Robert Galbraith</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel a abaissé mercredi sa prévision de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre, précisant que son activité était affectée par une demande beaucoup plus faible que prévu dans toutes les régions du monde et dans tous les segments de marché.

Dans la foulée de cette annonce, le titre du numéro un mondial des semi-conducteurs reculait de 7% dans des échanges d'après-Bourse, entraînant dans son sillage celui de Cisco Systems (-2,8%), de Qualcomm (-2,2%) ou encore de Microsoft (-2%) qui se traite ainsi, à 19,89 dollars, à un plus bas depuis mars 1998.

Le numéro un mondial des semi-conducteurs table désormais, avec une marge d'erreur de 300 millions de dollars, sur des ventes de neuf milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année alors qu'il attendait jusqu'ici un chiffre d'affaires compris entre 10,1 et 10,9 milliards.

Avant cette annonce par le groupe, les analystes financiers attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 10,3 milliards de dollars, selon Reuters Estimates.

"Même si cette révision à la baisse n'est, en soi, pas une vraie surprise, il faut souligner deux choses : d'abord, l'ampleur de la réduction de la prévision, beaucoup plus importante que ce que tout le monde avait anticipé" a souligné John Menzies, gérant de portefeuille chez Pacific Growth Equities.

"Et, deuxièmement, le groupe est en-deçà de ses propres attentes dans tous les secteurs et dans tous les pays", a-t-il ajouté.

En plus de sa prévision de chiffre d'affaires, Intel a également revu en baisse celle concernant sa marge brute pour le quatrième trimestre, n'anticipant plus, avec deux points de pourcentage de marge d'erreur, que 55% alors qu'il avait tablé jusqu'ici sur 59%.

Le groupe, un poids lourd mondial du secteur technologique, a également légèrement revu en baisse son enveloppe d'investissements pour l'ensemble de l'année, ramenée de 11,5 à 11,4 milliards de dollars.

A la fin du mois d'octobre, dans un document transmis à la Securities and Exchange Commission, Intel avait dit que la crise financière risquait d'affecter son activité, ses résultats et sa situation financière.

A cette occasion, le groupe avait dit prévoir de publier un point sur son activité à mi-trimestre le 4 décembre, en raison des incertitudes économiques.

"Il s'agit d'une révision à la baisse très substantielle. Pour qu'un chiffre d'affaires recule tellement d'un trimestre sur l'autre (NDLR, il était de 10,2 milliards au troisième trimestre) cela doit vouloir dire que les consommateurs ont tout bonnement décide de ne rien dépenser pendant la période des fêtes", a estimé de son côté John Dryden, analyste chez Charter Equity.

"Jusqu'à présent, le groupe avait pointé du doigt une demande faible chez les professionnels mais pas encore chez les particuliers. L'action va connaître une chute brutale et tous les acteurs des semi-conducteurs vont suivre", a-t-il poursuivi.

Peter Henderson, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below