Microsoft ne paraît plus intéressé par un achat de Yahoo

vendredi 7 novembre 2008 09h10
 

par Jonathan Standing

SYDNEY (Reuters) - Microsoft a rejeté toute idée de lancer à nouveau une offre d'achat sur Yahoo.

"Nous avons fait une offre, puis une autre offre (...) Nous avons évolué", a déclaré le directeur général de Microsoft Steve Ballmer lorsqu'on lui a demandé quels étaient les plans de la société après la rupture du partenariat entre Yahoo et Google annoncée cette semaine.

"Nous avons essayé à un moment donné de nouer un partenariat autour de la recherche (par internet) (...) et ça n'a pas marché non plus; nous avons évolué et ils ont évolué. Revenir en arrière et envisager à nouveau une acquisition, ça ne nous intéresse pas. Et franchement, je ne vois pas non plus en quoi ça pourrait les intéresser eux aussi", a ajouté Ballmer.

Il a précisé qu'à son sens, il existait encore des opportunités de partenariat autour de la recherche.

Deux jours avant ces déclarations, l'action Yahoo avait fortement monté en raison d'une rumeur apparue sur un blog voulant que Yahoo et Microsoft poursuivent des discussions à un stade avancé visant à l'achat du premier par le second moyennant 17 à 19 dollars par action. Le blog signalait également que le directeur général de Yahoo Jerry Yang démissionnerait.

Des responsables de Yahoo ont par la suite démenti.

Microsoft a renoncé en mai à une offre non sollicitée de 47,5 milliards de dollars sur Yahoo. Le mois suivant, Yahoo et Google, deuxième et premier moteurs de recherche sur internet, annonçaient un projet de partenariat conçu, dans l'esprit de Yahoo, pour contrecarrer les projets offensifs de Microsoft.

Les deux groupes avaient repoussé la mise en oeuvre de ce partenariat pour permettre au département de la Justice de l'examiner. Google a annoncé mercredi qu'il se retirait de l'affaire, préférant éviter de longues et coûteuses procédures judicaires dans la mesure où les autorités avaient quelques soucis vis-à-vis du dit rapprochement.   Suite...

 
<p>Microsoft a rejet&eacute; toute id&eacute;e de lancer &agrave; nouveau une offre d'achat sur Yahoo. "Nous avons fait une offre, puis une autre offre (...) Nous avons &eacute;volu&eacute;", a d&eacute;clar&eacute; le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Microsoft Steve Ballmer lorsqu'on lui a demand&eacute; quels &eacute;taient les plans de la soci&eacute;t&eacute; apr&egrave;s la rupture du partenariat entre Yahoo et Google annonc&eacute;e cette semaine. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Sinyakov</p>