Panasonic veut absorber Sanyo

vendredi 7 novembre 2008 09h46
 

TOKYO (Reuters) - Panasonic veut faire de Sanyo Electric une filiale et donner naissance par la même occasion au premier groupe japonais d'électronique.

Les deux sociétés d'Osaka tiendront une conférence de presse commune vendredi à 11h00 à laquelle participeront le président de Panasonic Fumio Ohtsubo et celui de Sanyo Seiichiro Sano.

Cette acquisition, rare dans un secteur de l'électronique pourtant surpeuplé au Japon, s'explique par le souci de développer la profitabilité en une période de conjoncture internationale basse.

Panasonic n'a pas précisé combien il comptait proposer par action Sanyo mais Koya Tabata, analyste de Credit Suisse, disait cette semaine qu'il pourrait s'agir de 140 yens par action, soit une prime de 40% sur la valeur comptable de Sanyo et une opération d'ensemble de 862 milliards de yens (6,9 milliards d'euros).

Panasonic, ex-Matsushita Electric et leader mondial des écrans plasma, est intéressé par Sanyo à cause de la position de leader de ce dernier dans les batteries rechargeables, largement employées dans les téléphones mobiles et PC portables.

"Conséquence de cette fusion: Panasonic deviendra une firme énorme, le Toyota du matériel électronique, et c'est bien", dit Nagayuki Yamagishi (Mitsubishi UFJ Securities).

Panasonic ferait en outre son entrée dans l'énergie solaire, Sanyo étant le septième fabricant mondial de piles solaires.

Kiyoshi Takanaka, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>L'&eacute;lectronicien japonais Panasonic a annonc&eacute; son intention de transformer son compatriote Sanyo Electric en filiale et a convenu d'engager avec lui des discussions dans ce but. Le rapprochement donnerait naissance au nouveau num&eacute;ro un japonais de l'&eacute;lectronique. /Photo prise le 4 novembre 2008/REUTERS/Toru Hanai</p>