Chute de 21% du marché des GPS en valeur au 3e trimestre

jeudi 6 novembre 2008 23h36
 

HELSINKI (Reuters) - Le marché mondial des systèmes de navigation par satellite a chuté en valeur de 21% au troisième trimestre en raison d'une baisse marquée des prix, accentuant la pression sur les vendeurs de GPS autonomes désormais concurrencés par les fabricants de téléphones mobiles, indique une étude du cabinet d'études Canalys.

Cependant, en volume, l'ensemble des vendeurs de GPS autonomes ont écoulé au total 8,8 millions d'appareils au troisième trimestre, soit 14% de plus qu'un an plus tôt, en raison de la forte demande en Amérique du Nord et en Asie.

Garmin, avec 35% de parts de marché, a repris le poste de premier vendeur de GPS autonomes, après l'avoir perdu le trimestre précédent au profit de TomTom, qui détient désormais 29% de parts de marché.

La semaine dernière, les deux groupes ont réduit leurs prévisions 2008, évoquant le contexte de ralentissement économique mondial.

Les systèmes de navigation personnels figuraient ces dernières années parmi les segments les plus dynamiques de l'électronique grand public, mais n'avaient jamais encore passé l'épreuve d'une conjoncture économique difficile.

En Europe, au Moyen-Orient et en Asie (EMEA), les ventes de GPS autonomes ont chuté de 6% par rapport au trimestre précédent. Dans la zone EMEA, les GPS autonomes sont distancés de plusieurs longueurs par les téléphones mobiles dotés de fonctions GPS, dont les ventes ont plus que doublé au troisième trimestre, comparé au trimestre précédent, pour totaliser 10,4 millions d'unités.

"Aujourd'hui, les licences pour les solutions de guidage rue par rue vendues et activées pour les smartphones dans la zone EMEA représentent en volume environ 11% des smartphones GPS", a déclaré Chris Jones, analyste chez Canalys.

"Avec le GPS intégré dans la majorité des smartphones et des utilisateurs bénéficiant par défaut de cartographies dans leur téléphone, sans compter les multiples raisons de s'en servir, la menace sur les vendeurs de systèmes autonomes progresse rapidement", a-t-il ajouté.

Selon Canalys, Nokia, le premier fabricant mondial de téléphones mobiles, est devenu le troisième fournisseur de systèmes de navigation portable dans la région EMEA, derrière TomTom et Garmin.

Tarmo Virki, version française Claude Chendjou