Les ventes de jeu vidéo pourraient dépasser celles des CD et DVD

mercredi 5 novembre 2008 16h51
 

LONDRES (Reuters) - Les ventes de jeux vidéo pourraient dépasser celles du marché de la musique et de la vidéo pour la première fois cette année au Royaume-Uni, devenant ainsi la forme de divertissement la plus prisée outre-Manche, indique mercredi une étude.

D'après le cabinet d'études Verdict Research, spécialiste des ventes au détail, le marché des jeux vidéo devrait connaître une croissance de 42% en 2008, à 4,64 milliards de livres (5,76 milliards d'euros), dépassant ainsi les ventes de musique et de vidéos, qui devraient stagner à 4,46 milliards de livres (5,54 milliards d'euros).

Le secteur a notamment profité de l'arrivée des technologies innovantes, comme celles proposées par la Wii de Nintendo, qui a permis de populariser les jeux vidéo auprès d'un public plus large que leur cible habituelle. Cela pourrait notamment lui permettre de mieux résister au ralentissement économique.

Selon Matthew Piner, auteur du rapport sur les ventes au détail de jeux vidéo et de consoles, alors que les gens réduisent leurs dépenses en restant chez eux, un jeu vidéo peut représenter un bon investissement car même s'il coûte trois ou quatre fois plus cher qu'un CD ou un DVD, sa longévité est supérieure.

L'association des distributeurs de produits de divertissement (Entertainment Retailers Association, ERA) a cependant précisé que si le marché des jeux vidéo avait connu une année exceptionnelle, les chiffres avancés dans le rapport étaient cependant légèrement trompeurs dans la mesure où ils incluaient également les ventes de consoles et de périphériques.

Parallèlement, les ventes de musique, bien que soutenues par une progression des téléchargements payants en ligne, ont été particulièrement affectées par le piratage, la baisse des prix, une compétition acharnée et un déclin des ventes de CD.

"Les marchés de la musique et de la vidéo ne souffrent pas seulement d'un ralentissement de leur croissance mais d'un transfert massif des dépenses vers l'activité en ligne", a déclaré Malcolm Pinkerton, l'auteur du rapport, précisant même que l'impact réel sur les ventes dans les magasins traditionnels était nettement plus marqué que les chiffres ne le suggéraient.

Mais selon le porte-parole de l'ERA, Steve Redmond, les détaillants y gagnent quel que soit le scénario dans la mesure où ils proposent tous à la fois des jeux, de la musique et des vidéos.

Michael Holden, version française Myriam Rivet

 
<p>Essai du jeu Wii Fit de Nintendo. Selon une &eacute;tude de Verdict Research, les ventes de jeux vid&eacute;o pourraient d&eacute;passer celles de la musique et de la vid&eacute;o pour la premi&egrave;re fois cette ann&eacute;e au Royaume-Uni, gr&acirc;ce notamment aux innovations comme la Wii. /Photo prise le 19 mai 2008/REUTERS/Shannon Stapleton</p>