Motorola, déficitaire, reporte la scission des combinés

jeudi 30 octobre 2008 17h41
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - Motorola a publié une perte nette au troisième trimestre dans la mesure où son chiffre d'affaires a subi un recul plus fort que prévu de 15%.

Le groupe américain a également reporté la scission de sa division de téléphonie mobile, un segment où il a du mal à récupérer des parts de marché.

Le do-directeur général Sanjay Jha a annoncé des mesures pour économiser 800 millions de dollars en 2009, par le biais notamment de 3.000 suppressions d'emplois, soit 4,5% des effectifs. Les efforts de Motorola se porteront en outre sur les régions où il est le plus fort, comme l'Amérique du Nord.

Les analystes saluent l'initiative mais se demandent si elle n'est pas trop tardive pour un groupe qui a cédé sa troisième place mondiale dans les combinés mobiles à Sony Ericsson durant le trimestre.

Si certains d'entre eux sont encouragés par les réductions de coûts de Motorola et par sa stratégie sur le long terme, le court terme lui est morose.

"Motorola tente un redémarrage d'ampleur dans la mesure où il tente d'améliorer son positionnement compétitif, ce qui laisse entendre qu'à long terme, la société pourrait revenir en force sur le devant de la scène", commente Mark Sue, analyste de RBC Capital. "A court terme, la situation des combinés mobiles risque de se dégrader un peu plus car Motorola n'a pas grand chose à offrir sur l'entrée de gamme et sur les smartphones".

Jha estime qu'il n'y a pas de remède miracle et que le premier semestre 2009 restera difficile, en raison d'une baisse des ventes de combinés. Motorola a déjà fait savoir que ses résultats du quatrième trimestre ne répondraient pas aux attentes.

Motorola renonce pour l'instant à scinder sa division de combinés mobiles, une opération qui attendra après 2009, conséquence de la tourmente actuelle et des changements en cours dans la division elle-même.   Suite...

 
<p>Motorola annonce une perte des op&eacute;rations poursuivies de 0,18 dollar par action et un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de dollars au titre du troisi&egrave;me trimestre, deux chiffres inf&eacute;rieurs au consensus du march&eacute;. /Photo prise le 3 avril 2008/REUTERS/Vivek Prakash</p>