Toshiba et Fujitsu plombés par le ralentissement économique

mercredi 29 octobre 2008 12h46
 

TOKYO (Reuters) - Toshiba annonce un plongeon de 99% de son bénéfice d'exploitation trimestriel, conséquence du ralentissement du marché des semi-conducteurs, mais il s'en tient pour l'instant à ses prévisions annuelles, déjà révisées bien que toujours supérieures au consensus.

La baisse de la demande de puces a également pesé sur les résultats de son compatriote Fujitsu. Celui-ci a aussi souffert du ralentissement des ventes d'ordinateurs personnels et de disques durs, qui ont occulté les effets positifs de la réduction des coûts, l'obligeant à abaisser ses prévisions annuelles en dessous des attentes du marché.

L'ensemble du secteur des semi-conducteurs souffre de la baisse rapide des prix, qui a déjà pesé lourdement sur les résultats trimestriels des sud-coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor et incite à la prudence le franco-italien STMicroelectronics.

Toshiba, numéro deux mondial des mémoires flash NAND, utilisées notamment dans des lecteurs audionumériques, des téléphones portables et des appareils photo numériques, s'attend à ce que ses activités de puces restent bénéficiaires sur la période octobre-mars, le second semestre de l'exercice fiscal, en dépit d'une baisse attendue de 10% des prix des NAND sur octobre-décembre et de 5% sur janvier-mars. Ces prix ont déjà chuté de 45% sur le semestre avril-septembre, a-t-il précisé.

"Nous attendons les ventes de la saison des fêtes de fin d'année avant d'apporter la moindre modification à nos projets d'investissements ou à nos prévisions", a déclaré le vice-président exécutif Fumio Muraoka lors d'une conférence de presse.

FUJITSU ABAISSE SES PRÉVISIONS DE PLUS DE 30%

Ses projets d'investissements dans de nouvelles lignes de fabrication et équipements représentent un budget global de 367 milliards de yens (2,96 milliards d'euros).

Toshiba, dont les activités s'étendent des réacteurs nucléaires aux téléviseurs à écrans plats LCD en passant par les PC, prévoit pour l'ensemble de l'exercice à fin mars un bénéfice d'exploitation de 150 milliards de yens, en baisse de 37%.

Le consensus des estimations d'analystes n'est que de 117 milliards après la révision à la baisse des prévisions annoncée par le groupe en septembre.   Suite...

 
<p>Toshiba a vu son b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation trimestriel plonger de 99% sous l'effet du ralentissement du march&eacute; des semi-conducteurs. Le groupe nippon s'en tient cependant pour l'instant &agrave; ses pr&eacute;visions annuelles, d&eacute;j&agrave; r&eacute;vis&eacute;es bien que toujours sup&eacute;rieures au consensus. /Photo prise le 29 octobre 2008/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>