STMicroelectronics avertit sur son CA, sans visibilité pour 2009

mercredi 29 octobre 2008 16h06
 

par Nathalie Meistermann

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics lance un avertissement sur son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, désormais attendu en baisse, tout en prévoyant une amélioration de sa marge brute grâce à un meilleur mix-produit.

L'activité du fabricant de semi-conducteurs devrait au mieux stagner et au pire diminuer de 8% au dernier trimestre par rapport au trimestre précédent.

"Au troisième trimestre, le recul était très visible dans l'automobile (...). Au quatrième trimestre, la visibilité que nous avons est d'une baisse qui s'étend à l'ensemble du marché", a observé mercredi le P-DG du groupe, Carlo Bozotti, lors d'une conférence téléphonique.

Il s'est refusé à la moindre prévision pour 2009 jugeant cela "trop prématuré".

En Bourse, l'action sous-performe le marché en progressant de 3,77% à 6,54 euros vers 15h45 alors que l'indice européen des technologiques est en hausse de 7,48% au même moment. Depuis le début de l'année ST affiche une baisse de 33% contre 45% pour l'indice.

"ST matérialise les craintes que l'on avait sur le quatrième trimestre traditionnellement en hausse (...) Dans un marché normal, l'action devrait baisser car il y aura un fort déclin du chiffre d'affaires au dernier trimestre et l'on ne sait rien sur 2009", a observé un analyste qui relève toutefois l'effet favorable des changes sur la marge.

La marge brute est attendue autour de 38,8% au dernier trimestre contre 37,2% au troisième. Cette amélioration reflète l'effet conjugué d'un impact de change positif à hauteur de 150 points de base, de l'impact négatif de 120 à 140 points de base de la sous-utilisation de ses usines et de 100 points de base d'amélioration du mix-produits en dépit d'une "pression accrue sur les prix".

FERMETURE TEMPORAIRE DES USINES FIN 2008   Suite...

 
<p>Carlo Bozotti, P-DG de STMicroelectronics. Le fabricant de semi-conducteurs a lanc&eacute; un avertissement sur son chiffre d'affaires du quatri&egrave;me trimestre, d&eacute;sormais attendu en baisse, tout en pr&eacute;voyant une am&eacute;lioration de sa marge brute gr&acirc;ce &agrave; un meilleur mix-produit. /Photo prise le 20 ao&ucirc;t 2008/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>