Dassault Systèmes mise sur sa base clientèle pour 2009

mercredi 29 octobre 2008 13h09
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes estime que la hausse de sa base de clientèle, son modèle récurrent d'activité et sa stratégie de diversification soutiendront son chiffre d'affaires en 2009, sans fournir d'objectifs à ce stade.

L'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur flambe en Bourse après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes et à ses objectifs au troisième trimestre et relevé ses prévisions de résultat net et de chiffre d'affaires pour 2008.

Le groupe a toutefois ajusté ses prévisions annuelles de marge opérationnelle et de ventes de logiciels, pour tenir compte des effets de la crise économique ressentis depuis septembre sur son activité, principalement par des reports de commandes dans les équipements industriels et l'automobile.

"Il est très important d'être prêt pour la reprise d'activité. Nous garderons cela en tête en préparant notre planning pour 2009", a déclaré le directeur général Bernard Charlès lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Il a précisé le groupe continuerait à gagner des parts de marché l'année prochaine, tout en reconnaissant qu'il y avait "plus de risque" concernant l'objectif de doubler le chiffre d'affaires et le bénéfice par action entre 2005 et 2010.

Deux jours après le "profit warning" surprise de l'allemand SAP, numéro un mondial des progiciels, l'action Dassault Systèmes s'adjuge 9% à 32,75 euros vers 12h05, après un pic à 33,45 euros, surperformant l'indice paneuropéen des technologiques, en hausse de 6,9% à la même heure.

"Pour le quatrième trimestre, Dassault Systèmes revoit en hausse ses objectifs du fait d'hypothèses de change favorables, mais la dynamique sous-jacente reste globalement identique aux 'guidances' précédentes", écrit Oddo Securities dans une note.

"Compte tenu de l'environnement et de la grande prudence caractérisant la communication de Dassault Systèmes, ceci constitue un signal très positif", ajoute l'intermédiaire qui reste à "accumuler" sur le titre, tout en abaissant son objectif de cours de 47 à 38 euros.   Suite...