29 octobre 2008 / 08:02 / il y a 9 ans

Dassault Systèmes mise sur sa base clientèle pour 2009

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes estime que la hausse de sa base de clientèle, son modèle récurrent d'activité et sa stratégie de diversification soutiendront son chiffre d'affaires en 2009, sans fournir d'objectifs à ce stade.

L'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur flambe en Bourse après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes et à ses objectifs au troisième trimestre et relevé ses prévisions de résultat net et de chiffre d'affaires pour 2008.

Le groupe a toutefois ajusté ses prévisions annuelles de marge opérationnelle et de ventes de logiciels, pour tenir compte des effets de la crise économique ressentis depuis septembre sur son activité, principalement par des reports de commandes dans les équipements industriels et l'automobile.

"Il est très important d'être prêt pour la reprise d'activité. Nous garderons cela en tête en préparant notre planning pour 2009", a déclaré le directeur général Bernard Charlès lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Il a précisé le groupe continuerait à gagner des parts de marché l'année prochaine, tout en reconnaissant qu'il y avait "plus de risque" concernant l'objectif de doubler le chiffre d'affaires et le bénéfice par action entre 2005 et 2010.

Deux jours après le "profit warning" surprise de l'allemand SAP, numéro un mondial des progiciels, l'action Dassault Systèmes s'adjuge 9% à 32,75 euros vers 12h05, après un pic à 33,45 euros, surperformant l'indice paneuropéen des technologiques, en hausse de 6,9% à la même heure.

"Pour le quatrième trimestre, Dassault Systèmes revoit en hausse ses objectifs du fait d'hypothèses de change favorables, mais la dynamique sous-jacente reste globalement identique aux 'guidances' précédentes", écrit Oddo Securities dans une note.

"Compte tenu de l'environnement et de la grande prudence caractérisant la communication de Dassault Systèmes, ceci constitue un signal très positif", ajoute l'intermédiaire qui reste à "accumuler" sur le titre, tout en abaissant son objectif de cours de 47 à 38 euros.

Dassault Systèmes attend au quatrième trimestre un chiffre d'affaires d'environ 385 à 395 millions d'euros et vise un résultat net par action d'environ 0,79 à 0,84 euro.

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe a relevé ses prévisions de BNPA à 2,15-2,20 euros en 2008, contre 2,10-2,17 euros auparavant et de chiffre d'affaires à 1,34-1,35 milliard, contre 1,32-1,33 milliard auparavant.

Il a en revanche ajusté à la baisse ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires logiciels à environ 12% à taux de change constant au lieu de 12-13% et de marge opérationnelle à environ 27% contre 27-27,5% auparavant.

Ses prévisions se basent sur un euro à 1,50 dollar et 157 yens pour 2008 et à 1,45 dollar et 145 yens pour le seul troisième trimestre.

DYNAMIQUE DANS L'AUTOMOBILE

Thibault de Tersant, le directeur général adjoint chargé des finances, a déclaré lors d'une conférence téléphonique que la hausse de la base clientèle du groupe en 2008 soutiendrait son activité en 2009.

Il a ajouté que le besoin d'innovation dans le secteur automobile - l'un des deux principaux secteurs du groupe avec l'aéronautique - continuerait à soutenir son activité en 2009.

Dassault Systèmes, qui se diversifie dans la haute technologie, les sciences de la vie et l'énergie et les produits de grande consommation, a annoncé mercredi un contrat de gestion du cycle de vie des produits (PLM) avec Procter & Gamble, qui va créer une plate-forme unique pour la conception de tous ses nouveaux produits sur la base des solutions du groupe français.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires de Dassault Systèmes a augmenté de 10% à taux de change constant à 319,7 millions d'euros, en données non GAAP, dépassant une nouvelle fois son objectif, compris entre 305 et 315 millions d'euros. Le groupe affiche des rythmes de 11% en Europe et de 16% en Amérique, mais une stagnation en Asie, tirée par le Japon.

Le groupe a enregistré une croissance de 12% de ses ventes de logiciels à taux de change constant à 277,9 millions d'euros au troisième trimestre.

Son bénéfice net par action a bondi de 26% à 0,49 euro - contre 0,41-0,44 euro anticipés par le groupe - et sa marge opérationnelle ressort à 23,7% contre 22,5% un an plus tôt.

Thibault de Tersant a précisé que la dette du groupe resterait inchangée à 200 millions d'euros à la fin de l'année et que sa trésorerie, de 830 millions d'euros au 30 septembre, augmenterait d'au moins 50 millions au quatrième trimestre.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot et Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below