CenturyTel veut racheter Embarq pour 5,8 milliards de dollars

lundi 27 octobre 2008 14h46
 

NEW YORK (Reuters) - L'opérateur de télécommunications américain CenturyTel annonce son intention de racheter Embarq pour 5,8 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros) en actions, une opération censée lui permettre de réduire ses coûts face au déclin régulier du chiffre d'affaires des réseaux filaires.

Le nouvel ensemble serait présent dans 33 états américains et regrouperait autour de huit millions de lignes fixes, deux millions de clients à l'internet à haut débit et quelque 400.000 abonnés à des services de télévision.

CenturyTel offre 1,37 action par titre Embarq, soit l'équivalent de 40,42 dollars par action sur la base du cours de clôture de vendredi, ce qui représente une prime de 36% environ.

L'action Embarq a perdu quelque 46% depuis un an.

Ancienne division de téléphonie fixe de Sprint Nextel, Embarq est ainsi valorisé autour de 7,9 fois son bénéfice attendu pour 2009.

Le groupe est actuellement valorisé 5,6 fois le bénéfice estimé pour 2009, alors que la moyenne de ses concurrents est de 8,8 selon les données Reuters.

CenturyTel s'engage à reprendre 5,8 milliards de dollars de dettes.

A l'issue de l'opération, dont le montant total en incluant la dette atteint 11,6 milliards, les actionnaires actuels d'Embarq devraient détenir les deux tiers du capital du nouveau groupe.

CenturyTel table sur 400 millions de dollars annuels d'économies et de chiffre d'affaires supplémentaire au bout de trois ans après le rachat.

Franklin Paul, Ritsuko Ando et Jessica Hall, version française Marc Angrand