Sony coupe dans ses prévisions, yen et concurrence pèsent

jeudi 23 octobre 2008 14h01
 

par Kiyoshi Takenaka et Nathan Layne

TOKYO (Reuters) - Sony a amputé de 57% sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel, désormais nettement inférieure aux attentes des marchés financiers, en arguant de la vigueur du yen et de la concurrence de plus en plus rude dans les téléviseurs à écrans plats, les appareils photo numériques et les caméscopes.

Le groupe japonais d'électronique grand public et de divertissement a ajouté qu'il pourrait fermer des usines, réduire ses investissements et supprimer des emplois pour s'adapter à un climat économique qui, selon lui, pourrait être défavorable pendant la majeure partie de l'année prochaine.

"Nous devons nous attendre à ce que ces conditions persistent pendant un certain temps", a déclaré le directeur financier, Nobuyuki Oneda, lors d'une conférence de presse. "Nous devons intensifier nos efforts de restructuration."

Cette dégradation des perspectives représente un grave revers pour le directeur général Howard Stringer, qui a mis en oeuvre d'importantes restructurations depuis son arrivée à la tête du groupe en 2005 sans pour autant parvenir à atteindre les objectifs fixés en terme de rentabilité.

Sony réalise plus des trois quarts de son chiffre d'affaires hors du Japon, ce qui rend ses résultats particulièrement vulnérables à toute variation marquée des parités de change. Or le yen s'est nettement apprécié récemment face à l'euro comme au dollar américain.

Mais les changes ne sont pas le seul problème auquel il est confronté: il a averti jeudi que le ralentissement de l'économie mondiale et la concurrence sur les prix pèserait sur les marges de ses téléviseurs LCD Bravia, de ses appareils photo numériques Cybershot et de ses caméscopes numériques.

DOUTES SUR LES HYPOTHESES DE CHANGES

Analystes et investisseurs s'attendent déjà à une nouvelle révision à la baisse des prévisions d'ici la fin de l'exercice car la nouvelle hypothèse de 140 yens pour un euro retenue par le groupe - contre 160 auparavant - est encore loin du niveau actuel de la devise japonaise, qui se traite jeudi autour de 125 yens.   Suite...

 
<p>Sony abaisse de 57% sa pr&eacute;vision de b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation annuel, la ramenant nettement en dessous des attentes des march&eacute;s financiers en raison de la vigueur du yen et de la concurrence par les prix dans les t&eacute;l&eacute;viseurs &agrave; cristaux liquides, les appareils photo num&eacute;riques et les cam&eacute;scopes. /Photo prise le 22 septembre 2008/REUTERS/Ina Fassbender</p>