L'éditeur Mindscape offensif sur les jeux sur consoles

vendredi 17 octobre 2008 20h55
 

Au 12e paragraphe, bien lire 7 millions d'euros au lieu de 70 millions d'euros.

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Mindscape compte réaliser plus des deux tiers de son chiffre d'affaires dans les jeux vidéo sur consoles cette année contre un tiers en 2007, s'adaptant à la mutation rapide du marché, a déclaré vendredi son président Jean-Pierre Nordman.

L'éditeur de jeux vidéo destinés aux joueurs occasionnels ("casual gaming"), connu par ses jeux ludo-éducatifs comme "Adibou", lance de plus en plus de jeux tirés d'émissions télévisées comme "Koh Lanta", "Plus belle la vie" et bientôt "Pékin Express".

Le jeu du film "Bienvenue chez les Ch'tis", qui permettra à chacun de se transformer en postier rêvant de conquérir une jolie postière, sortira fin octobre parallèlement au DVD.

Selon l'Idate, le marché du "casual gaming" affichera une croissance de 69% en 2008 pour représenter, avec 9,2 milliards d'euros, 29,5% du chiffre d'affaires total du secteur et 46,5% en 2012.

Mindscape, qui réalisait l'intégralité de son chiffre d'affaires sur PC en 2006, compte maintenir en 2009 les consoles à 70% de son chiffre d'affaires, a précisé Jean-Pierre Nordman lors d'un entretien accordé à Reuters.

"Le transfert des jeux sur PC vers les jeux sur consoles est allé au-delà de tout ce que les acteurs pouvaient estimer, ce qui nous a obligé de faire des arbitrages début 2008 pour favoriser le développement sur des jeux sur consoles", a-t-il expliqué, citant une croissance de 30% du marché des jeux sur consoles avec une chute de 25% du marché des jeux sur PC depuis la fin 2007.

Introduit en Bourse début décembre 2007 à 17,52 euros, l'action se traite à 11,82 euros, affichant une capitalisation de 40 millions d'euros. "Si c'était à refaire, je le referais. L'argent levé a permis cette transformation de notre modèle économique", a souligné le président de Mindscape.   Suite...