Toutes les options ouvertes sur la 4e licence mobile, dit Besson

jeudi 16 octobre 2008 17h10
 

Au dernier paragraphe, bien lire mercredi au lieu de jeudi.

PARIS (Reuters) - Le secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Eric Besson, a déclaré que toutes les options étaient ouvertes sur l'attribution d'une quatrième licence de téléphonie mobile.

Interrogé par Reuters sur une information du site internet du Figaro selon laquelle "la 4e licence mobile est à 98% enterrée", il a déclaré : "Toutes les options sont restées ouvertes. Statistiquement, tout est envisageable, mais je ne dis pas forcément que cette option soit la plus probable".

Eric Besson a fait cette déclaration en marge du colloque organisé par le Figaro et l'institut d'études NPA, "les nouveaux équilibres du média global".

Le président Nicolas Sarkozy devrait trancher la question lors de la présentation à la presse du plan numérique lundi prochain.

Selon le Figaro, "le gouvernement privilégierait l'attribution des fréquences par blocs aux trois opérateurs existants, Orange, SFR et Bouygues Telecom". Free qui souhaitait se lancer dans la téléphonie mobile "devrait patienter jusqu'en 2012", écrit le quotidien.

Une telle décision irait à l'encontre des recommandations de l'Arcep, l'autorité des télécoms, qui prônait l'organisation d'un nouvel appel d'offres avec une réservation de fréquences à un nouvel entrant.

Le précédent appel d'offres pour l'attribution d'une quatrième licence 3G a été déclaré infructueux il y a un an après le rejet des conditions posées par Iliad, la maison mère de l'opérateur Free, qui était le seul candidat en lice.

Cette information a fait grimper le cours d'Iliad mercredi en Bourse (+4,75%), les investisseurs estimant qu'une telle hypothèse enlèverait un risque pour le groupe, par ailleurs déjà engagé dans le déploiement de son réseau de fibre optique.

Cyril Altemeyer, Nathalie Meistermann, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Le secr&eacute;taire d'Etat &agrave; l'Economie num&eacute;rique, Eric Besson, d&eacute;clare que toutes les options sont encore ouvertes sur l'attribution d'une quatri&egrave;me licence de t&eacute;l&eacute;phonie mobile apr&egrave;s la publication par le site internet du Figaro d'une information selon laquelle "la 4e licence mobile est &agrave; 98% enterr&eacute;e". Le pr&eacute;sident Nicolas Sarkozy devrait trancher la question lors de la pr&eacute;sentation &agrave; la presse du plan num&eacute;rique lundi prochain. /Photo prise le 2 octobre 2008/REUTERS/Eric Gaillard</p>