Hi-Media veut devenir un média global sur le web

mercredi 15 octobre 2008 19h06
 

par Baptiste Cordier et Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Hi-Media, spécialiste de la publicité et du commerce en ligne, veut devenir un groupe de médias sur internet et développer son activité de micropaiement, déclare à Reuters son directeur général David Bernard.

Créé en 1996, Hi-Media a réalisé un chiffre d'affaires de 60,8 millions d'euros au premier semestre, réparti à égalité entre ses activités de régie publicitaire sur internet et de solutions de micropaiement - des service de paiement en ligne pour accéder à des services ou des contenus à faibles valeurs unitaires.

Hi-Media, qui lançait le même jour le site de jeux vidéo gameonly.com, compte développer ses sites propres organisés en France autour des thèmes du divertissement, des femmes et des actualités - avec notamment une participation de 7,5% dans le site d'information Rue89.

David Bernard a précisé lors d'un entretien accordé à Reuters qu'Hi-Media pourrait envisager des acquisitions "sélectives" dans ce domaine en France, en Espagne et en Allemagne, mais pas dans l'immédiat.

"A court terme, on ne fera pas d'acquisition, on verra dans un an quand les prix se seront ajustés", a-t-il précisé. "Les prix des sociétés non cotées sont toujours beaucoup plus lents à descendre que sur la Bourse où les valeurs sont beaucoup le reflet de mouvements de marché".

Hi-Media, qui dispose d'une trésorerie de 18,8 millions d'euros au 30 juin et d'une dette financière à long terme de 30 millions, n'a pas l'intention de faire appel au marché ou de diluer ses actionnaires, a-t-il souligné.

"On ne va pas à court terme refaire des acquisitions de l'ampleur d'Allopass ou de FotoLog", a-t-il précisé.

Hi-Media a racheté le site de partage de photos Fotolog en août 2007 pour 65,8 millions d'euros, après avoir acquis en février 2006 la plate-forme de micropaiement Allopass pour 18,5 millions d'euros.   Suite...

 
<p>David Bernard, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Hi-Media. Le sp&eacute;cialiste de la publicit&eacute; et du commerce en ligne veut devenir un groupe de m&eacute;dias sur internet et d&eacute;velopper son activit&eacute; de micropaiement. /Photo prise le 15 octobre 2008/REUTERS/Mal Langsdon</p>