Dassault confirme un intérêt pour la part d'Alcatel dans Thales

lundi 13 octobre 2008 22h35
 

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation annonce son intention d'examiner la participation de 20,8% qu'Alcatel-Lucent détient dans l'électronicien de défense Thales si celle-ci est mise en vente.

L'avionneur a ajouté que dans l'hypothèse d'un accord avec Alcatel-Lucent, il pourrait également envisager d'acheter une participation de 5% détenue séparément dans Thales par la holding industrielle de la famille Dassault.

Compte tenu des valorisations affichées lundi, la sortie d'Alcatel est évaluée à quelque 1,37 milliard d'euros.

Dassault Aviation, déjà propriétaire de 5% des actions Thales, avait pourtant indiqué à plusieurs reprises par le passé qu'il n'entendait pas augmenter sa position et qu'il avait même vocation à quitter le capital de l'entreprise le moment venu.

Le communiqué de Dassault Aviation est publié au terme d'une journée marquée par un bond très net de l'action Alcatel-Lucent. L'équipementier télécom franco-américain a clôturé en forte hausse de 13,64% à 1,94 euro à la Bourse de Paris en réaction à un article évoquant sa sortie du capital du spécialiste de l'électronique Thales, avec, en toile de fond, la crise financière et une consolidation du secteur de la défense attendue de longue date.

La Tribune a rapporté qu'Alcatel-Lucent était en passe de céder la participation qu'il détient dans Thales à Dassault Aviation. Le quotidien ajoute qu'un accord pourrait être annoncé dès cette semaine et qu'Alcatel n'a reçu qu'une seule offre pour cette participation.

Thales a gagné quant à lui lundi 5,91% à 32,99 et Dassault 6,25% à 425. Tous trois ont également été portés par le rebond généralisé des Bourses européennes alors que plusieurs pays de la zone euro ont détaillé les mesures d'un plan coordonné destiné à soutenir le secteur bancaire.

La direction d'Alcatel a refusé de commenter le dossier. Thales, quant à lui, a refusé dans l'immédiat de faire un commentaire.   Suite...

 
<p>Le patron d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen. Selon La Tribune, l'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms pourrait vendre sa participation de 20,8% dans Thales &agrave; Dassault Aviation. /Photo d'archives/REUTERS</p>