Gemalto maintient le prix de l'offre rejetée par Wavecom

jeudi 9 octobre 2008 12h01
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Gemalto, leader mondial des cartes à puces, a dit n'avoir "aucune intention" de relever son offre sur Wavecom que le conseil d'administration du spécialiste des communications sans fil a jugée jeudi "hostile".

Le conseil de Wavecom a estimé que l'offre de sept euros par action lancée lundi par Gemalto, valorisant le groupe à 110,6 millions d'euros, n'était ni dans l'intérêt ni de la société ni de ses actionnaires et a réaffirmé sa confiance dans son équipe dirigeante qui elle-même rejeté l'offre mardi.

"L'offre est liée à un projet industriel. Elle créera de la valeur rapidement pour les actionnaires parce que nous avons un bon prix, pour les salariés parce que le groupe se développera au sein de Gemalto", a fait valoir le directeur général de Gemalto, Olivier Piou, lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters. "Nous n'avons pas intention d'améliorer notre offre".

L'offre de Gemalto représente une prime de 72% sur le cours de clôture de 4,08 euros de vendredi dernier, et 20 euros par Oceane Wavecom. Elle est conditionnée à l'obtention de 50,01% du capital de l'offre à la clôture de l'offre.

Pour expliquer la résistance de certains actionnaires de Wavecom à l'offre du groupe, Olivier Piou a précisé que certains d'entre eux auraient aimé un échange d'actions, mais que ce n'était pas techniquement possible puisque seul Wavecom est coté aux Etats-Unis.

"L'occasion pour les actionnaires de Wavecom et d'accepter cette offre et d'acheter des actions Gemalto", a-t-il dit.

LA CONSOLIDATION BANCAIRE EST UNE OPPORTUNITÉ

L'action Gemalto s'adjuge 3,78% à 22,81 euros vers 11h10, tandis que Wavecom prend 1,24% à 6,54 euros.   Suite...