Take-Two Interactive annonce vouloir rester indépendant

jeudi 2 octobre 2008 22h36
 

NEW YORK (Reuters) - L'éditeur de jeux vidéo Take-Two Interactive Software, cible il y a quelques semaines d'une tentative vaine de rachat de son concurrent Electronic Arts, a déclaré jeudi vouloir conserver son indépendance.

Le groupe américain, qui édite notamment la série "Grand Theft Auto", a précisé que cette décision avait été prise au terme de discussions approfondies avec "différentes parties intéressées" au cours des cinq derniers mois.

Au cours de cette période, il avait à plusieurs reprises expliqué envisager différentes options stratégiques tout en discutant avec des acquéreurs potentiels, sans avoir jamais dévoilé leur identité.

"Le conseil d'administration de Take-Two est parvenu à la conclusion que la meilleure manière de servir l'intérêt des actionnaires était de mettre fin à l'étude des alternatives stratégiques et de continuer à gérer et à faire croître Take-Two en tant qu'entreprise indépendante", explique un communiqué.

Electronic Arts (EA) a retiré mi-septembre son offre d'achat sur Take-Two, d'un montant d'environ deux milliards de dollars, après avoir pendant six mois tenté de convaincre la direction de la recommander.

Des analystes ont estimé depuis que Take-Two, en se privant du réseau de distribution et de la trésorerie d'EA, s'exposait au risque de voir baisser ses ventes et de pousser plusieurs de ses "cerveaux" clés à quitter la société, notamment Sam et Dan Houser, les deux dirigeants du studio Rockstar North à l'origine du succès de "Grand Theft Auto", dont les contrats arrivent à échéance début 2009.

Le président du groupe, Strauss Zelnick, a réaffirmé jeudi que l'entreprise était solide.

"Nous sommes solidement positionnés en termes créatifs, financiers et de concurrence pour bénéficier des opportunités que nous avons identifiées sur le segment le plus dynamique de l'industrie du divertissement", a-t-il dit dans le communiqué.

Sur le Nasdaq, l'action Take-Two perdait 6,91% à 14,83 dollars en fin de séance. Le titre a chuté de plus de 38% depuis six mois.

Feanklin Paul, version française Marc Angrand

 
<p>Affiche publicitaire pour le jeu vedette de Take-Two Interactive Software "Grand Theft Auto IV" dans un magasin de jeux vid&eacute;o new-yorkais. L'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o am&eacute;ricain, cible il y a quelques semaines d'une tentative vaine de rachat de son concurrent Electronic Arts, est d&eacute;cid&eacute; &agrave; conserver son ind&eacute;pendance. /Photo prise le 28 avril 2008/REUTERS/Shannon Stapleton</p>