Lenovo serait prêt pour une nouvelle acquisition

mardi 30 septembre 2008 08h21
 

HONG KONG (Reuters) - Le chinois Lenovo Group, le quatrième fabricant mondial de micro-ordinateurs, est prêt à faire une nouvelle acquisition d'envergure, malgré le ralentissement de l'économie mondiale, rapporte le South China Morning Post.

"Même si nous restons prudents, il est temps pour nous de relever un nouveau défi", déclare le directeur financier de Lenovo, Wong Wai Ming, cité par le journal.

A ce jour, il s'agit là du signal le plus clair que Lenovo, qui avait racheté l'activité fabrication de micro-ordinateurs d'IBM pour 1,25 milliard de dollars en 2005, est prêt à aller encore plus loin dans la concentration du secteur.

Plus tôt dans le mois, des articles de presse ont fait état de la volonté de l'allemand Siemens de céder sa part dans la coentreprise Fujitsu Siemens Computers à son partenaire japonais.

Dans ce processus Fujitsu ne garderait que l'activité à destination des professionnels et pourrait vendre la fabrication d'ordinateurs personnels. Lenovo est considéré comme un repreneur potentiel de cette dernière.

Le directeur financier du groupe chinois a refusé d'identifier des cibles potentielles. /BVO

(Judy Hua, version française Benoit Van Overstraeten)

 
<p>Le chinois Lenovo Group, le quatri&egrave;me fabricant mondial de micro-ordinateurs, est pr&ecirc;t &agrave; faire une nouvelle acquisition d'envergure, malgr&eacute; le ralentissement de l'&eacute;conomie mondiale, rapporte le South China Morning Post. ce jour, il s'agit l&agrave; du signal le plus clair que Lenovo, qui avait rachet&eacute; l'activit&eacute; fabrication de micro-ordinateurs d'IBM pour 1,25 milliard de dollars en 2005, est pr&ecirc;t &agrave; aller encore plus loin dans la concentration du secteur. /Photo d'archives//REUTERS/Gil Cohen Magen</p>