Micropole Univers veut se développer à l'international

lundi 29 septembre 2008 19h29
 

PARIS (Reuters) - Micropole Univers veut réaliser entre un tiers et 40% de son chiffre d'affaires à l'étranger d'ici à 2011 et envisage des acquisitions dans plusieurs pays européens, déclare Christian Poyau, président de la société de conseil et d'ingénierie spécialisée dans les projets décisionnels.

Le groupe va poursuivre au deuxième semestre 2008 sa croissance soutenue, tant au niveau de son chiffre d'affaires que de sa rentabilité, a également indiqué à Reuters son co-fondateur au cours d'une interview accordée dans le cadre des "Midcap Events", organisés par CF&B Communication.

Au premier semestre 2008, Micropole Univers a enregistré un chiffre d'affaires de 46,2 millions d'euros, soit une croissance de 26%, "la plus forte du secteur des services informatiques", a souligné Christian Poyau. Le résultat opérationnel courant, en croissance de 83%, a atteint 2,2 millions d'euros.

Au second semestre 2008, la société vise une progression de son chiffre d'affaires à deux chiffres et supérieure à la moyenne du marché.

Sur les six premiers mois de l'année, l'international a représenté 22% du chiffre d'affaires de Micropole Univers. "Nous voulons réaliser un tiers voire 40% de nos ventes à l'étranger d'ici 2010-2011", a indiqué Christian Poyau.

Le groupe étudie dès à présent des opportunités de croissance externe en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni. Entre 50 et 150 personnes pourraient ainsi rejoindre Micropole Univers, qui emploie déjà près de 1.000 personnes.

"Ces éventuelles acquisitions seront réalisées en 'cash' puisque notre endettement à hauteur d'un million d'euros sera résorbé en mars 2009", a précisé Christian Poyau.

Baptiste Cordier, édité par Benjamin Mallet