Alcatel-Lucent se porte bien, estime son nouveau dirigeant

lundi 29 septembre 2008 19h23
 

BRUXELLES (Reuters) - Ben Verwaayen, directeur général de l'équipementier télécoms franco-américain Alcatel-Lucent entré en fonction le 1er septembre, a estimé lundi que son groupe était en bonne santé.

Interrogé lors du Broadband World Forum Europe sur l'impact de la crise financière mondiale, Verwaayen a néanmoins reconnu qu'il y a toujours un impact.

Ancien directeur général de BT, Verwaayen a remplacé Patricia Russo, ancienne patronne de Lucent, qui n'a pas réussi à surmonter les difficultés liées à la mise en place de la fusion avec Alcatel.

"Laissez moi d'abord voir ce que le marché financier nous réserve", a déclaré lundi Verwaayen. "Dans notre secteur, il y aura bien sûr toujours (un impact), il serait stupide de dire le contraire, mais d'après ce que j'ai vu jusqu'ici, je crois que l'entreprise se porte bien".

Le groupe français SFR, filiale de Vivendi et client important d'Alcatel, a déclaré lundi n'avoir encore constaté aucun impact en France de la crise financière.

"Nous restons très prudents, mais il est trop tôt pour dire qu'il se passe quelque chose en France", a déclaré Frank Esser, PDG de SFR lors d'une conférence de presse à Paris.

 
<p>Ben Verwaayen, directeur g&eacute;n&eacute;ral de l'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms franco-am&eacute;ricain Alcatel-Lucent entr&eacute; en fonction le 1er septembre, estime que son groupe est en bonne sant&eacute; malgr&eacute; un possible impact de la crise financi&egrave;re mondiale sur le secteur. /Photo d'archives/REUTERS/Sebastian Derungs</p>