Bigben Interactive vise une dette quasi-nulle en 2008-2009

lundi 29 septembre 2008 17h39
 

par Baptiste Cordier

PARIS (Reuters) - L'endettement de Bigben Interactive sera ramené à un "niveau très bas, voire quasiment nul" à la fin de l'exercice 2008-2009, déclare Alain Falc, président-directeur général du fabricant, éditeur et distributeur d'accessoires pour consoles de jeux vidéo.

Grâce à un recentrage sur ses activités à plus forte rentabilité, Bigben Interactive vise un résultat opérationnel supérieur à 15% et un chiffre d'affaires supérieur à 95 millions d'euros sur l'exercice allant du 1er avril 2008 au 31 mars 2009, a confirmé le fondateur du groupe au cours d'une interview accordée à Reuters dans le cadre des "Midcap Events" organisés par CF&B Communication.

"La progression du résultat opérationnel (en pourcentage et en valeur) et l'augmentation de capital qui devrait rapporter cinq millions d'euros d'ici fin décembre permettront de réduire l'endettement du groupe à un niveau très bas, voire quasiment nul à la fin de l'exercice", a expliqué Alain Falc.

En 2007-2008, Bigben Interactive avait enregistré un chiffre d'affaires de 84,2 millions d'euros, avec un résultat opérationnel de 13,9%. Son endettement net s'élevait alors à 13,5 millions d'euros, contre 33,4 millions à la fin de l'exercice 2005-2006.

Le recentrage sur les activités "accessoires" (conception, fabrication et distribution d'accessoires pour consoles de jeux vidéo) et "distribution exclusive" (édition et distribution de jeux vidéo) - qui devraient représenter 80% du chiffre d'affaires à la fin de l'exercice 2008-2009, contre un peu plus de 65% au cours de l'exercice précédent - devraient soutenir la rentabilité.

"Malgré le ralentissement économique généralisé, le marché du jeu vidéo reste très dynamique", a souligné Alain Falc. Après une croissance sans précédent de 57% en 2007, six millions de consoles de maisons (soit une progression de 20%) seront vendues en France en 2008, selon l'institut GfK.

Le marché des accessoires, contrôlé à 50% par les fabricants de consoles eux-mêmes, devrait quant à lui représenter 1,5 milliards d'euros en Europe en 2008. Bigben Interactive entend consolider sa position de leader européen dans ce secteur.

En Bourse de Paris, l'action du groupe progresse de près de 32% depuis le début de l'année, soit une capitalisation de 74 millions d'euros.

Bigben Interactive publiera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre le 4 novembre prochain puis ses résultats semestriels le 18 novembre.

Edité par Jacques Poznanski